En France, les préjugés racistes envers les musulmans persistent

21 juillet 2022 - 21h20 - France - Ecrit par : S.A

En France, les préjugés à l’égard des musulmans restent élevés. C’est ce que révèle le rapport annuel de La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

Transmis à Isabelle Rome, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, la Diversité et l’Égalité des chances lundi 18 juillet, le rapport annuel de la CNCDH indique que les Français continuent d’être globalement plus tolérants pour atteindre 68 points (sur un maximum de 100). L’indice de tolérance a atteint en 2022 80 pour les Noirs, 79 les juifs et 74 pour les Maghrébins. Il s’élève à 62 chez les musulmans et 52 chez les Roms. « On retrouve la hiérarchie habituelle de l’acceptation des minorités », indique la CNCDH.

À lire : Elections : des musulmans veulent quitter la France

Le recul de l’intolérance est un « constat très encourageant » pour la CNCDH. Elle déplore toutefois qu’il soit « variable » selon les minorités et que « certains groupes de la population demeurent rejetés, victimes de violences et de discriminations ». « Les préjugés à l’égard des musulmans restent élevés. Les Roms font l’objet d’un racisme banalisé. […] D’après le sondage, 81,5 % des personnes interrogées se disent convaincues « qu’une lutte vigoureuse contre le racisme est nécessaire ». « Les Roms vivent essentiellement de vols et de trafics », pense près de la moitié des sondés (45 %). Pour 37 % des personnes interrogées, « les Juifs ont un rapport particulier à l’argent ». « L’islam est une menace contre l’identité de la France », pensent 38 % des sondés.

À lire : Discriminés, les Français musulmans quittent la France

« L’antitsiganisme est une forme de racisme décomplexée qui ne décroit pas en France », note par ailleurs la CNCDH. Elle préconise notamment le renforcement de l’usage des dispositifs de pré-plainte et de plainte en ligne et l’intégration dans le logiciel de prise de plainte d’un item “discriminations” qui devrait être systématiquement rempli pour orienter de façon plus efficace les investigations », pour prévenir et lutter contre le racisme sous toutes ses formes en France. L’institution recommande aussi « de mieux sensibiliser les Français pour combattre les préjugés parfois inconscients et pour prévenir les discriminations » à travers des campagnes de sensibilisation « co-construites avec l’ensemble des personnes concernées », à déployer sur un temps long.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Islam

Aller plus loin

Roschdy Zem viré à cause d’une collègue « raciste »

L’acteur d’origine marocaine Roschdy Zem revient sur une situation « raciste » intolérable qu’il a vécue au début de sa carrière. Engagé pour jouer dans un blockbuster, il avait...

Discriminés, les Français musulmans quittent la France

En France, l’immigration est un sujet central de la campagne présidentielle alors que bon nombre de Français musulmans émigrent à l’étranger à cause des discriminations et des...

Elections : des musulmans veulent quitter la France

Des Français de confession musulmane envisagent de quitter leur pays si la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, venait à être élue. Le second tour de l’élection...

Multiplication des actes anti-musulmans dans le Sud-Ouest de la France

À quelques mois de la présidentielle 2022, les actes anti-musulmans se multiplient dans le Sud-Ouest de la France. Le ministère de l’Intérieur est appelé à assurer une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.