Un enfant marocain opéré à cœur ouvert d’une malformation congénitale en Israël

7 janvier 2021 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Natif de Casablanca, Youssef souffre d’une malformation congénitale du cœur. Une intervention chirurgicale en Israël, plus précisément à Wolfson dans un hôpital de la ville de Kholon, dans la banlieue de Tel-Aviv, lui a permis d’être complètement guéri et de revenir au Maroc, retrouver la chaleur de sa maison et de ses proches.

Avant de retrouver le salut d’une guérison en Israël, le chemin pour le gamin a été difficile et parfois désespérant. Youssef a vécu cette expérience avec sa sœur, Fatima Zahra. « Nous avons failli désespérer de l’état de mon frère, en particulier avec l’opération difficile et les traitements coûteux, alors un médecin nous a conseillé de contacter un cardiologue marocain qui se trouve à El Jadida, qui nous a redonné espoir  ». Là-bas, le destin a permis aux deux jeunes de faire la connaissance de Najat Bachar, une femme qui travaille au sein d’une association caritative, et qui avait déjà visité Israël. « Après avoir subi procédures et vérifications nécessaires, nous nous sommes rendus, avec mon frère et Mme Najat Bachar, à Tel-Aviv le 24 février 2020. Nous y sommes restés avec Youssef, jusqu’au 23 août 2020  », confie-t-elle .

Fatima raconte qu’une fois en Israël, son frère a reçu les soins, et l’attention nécessaires ainsi qu’un soutien auquel il ne s’attendait pas, vu le parcours qu’il a déjà eu dans les hôpitaux. «  Il a bénéficié de tous les examens, et d’une chirurgie aussi compliquée qu’appropriée à son cas. On a pris grand soin de lui, et je les en remercie énormément pour cela », a-t-elle souligné. La seule chose à déplorer est que le séjour des deux Casablancais a duré plus que prévu. Leur séjour coïncidait avec le début de la quarantaine et la suspension de la navigation aérienne, ce qui les a obligés à passer quelques mois supplémentaires, impatients de retourner au Maroc, rapporte Hespress.

Najat Bachar, celle grâce à qui, Youssef a pu se faire opérer, est une ancienne infirmière, qui s’est dévouée pour la bonne cause. « J’ai accompagné cet enfant et sa sœur vers Israël pour qu’il puisse bénéficier de cette opération fournie par SACHS, après avoir fait connaissance auparavant avec un membre de cette organisation, une juive originaire de Casablanca qui s’appelle Evelyn, qui nous a beaucoup aidés. Elle raconte que la crise sanitaire a empêché que d’autres enfants, se trouvant dans le même cas que Youssef puissent avoir la chance de se faire soigner.

Quant à Evelyn, elle s’est dite heureuse que les enfants du Maroc puisse bénéficier de ces services. Elle est responsable de l’organisation SACHS (Save a Child’s Heart) qui prodigue des soins cardiaques pédiatriques dans le monde entier, depuis Israël. Créée en 1995, SACHS a traité plus de 5 000 enfants souffrant de cardiopathies congénitales et rhumatismales. Environ 50% des enfants viennent de l’Autorité palestinienne et de Gaza, de l’Irak et du Maroc, plus de 40% sont d’Afrique et le reste d’Asie, d’Europe de l’Est et des Amériques, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Israël - Santé - Enfant

Aller plus loin

Une Marocaine de 3 ans, souffrant d’une maladie rare, opérée avec succès à Séville

Hiba, une fillette marocaine de 3 ans, née sans voie rectale, a été opérée avec succès à Séville le 5 septembre dernier. La mineure est arrivée à Grenade en provenance du Maroc...

Une première médicale à Ouarzazate, un bébé sauvé (vidéo)

La médecine au Maroc réussit à nouveau un exploit de taille. Une opération chirurgicale, menée avec succès, pour soigner l’hydrocéphalie, une anomalie neurologique liée à un...

La Chine envoie au Maroc 1 million de vaccins contre le pneumocoque

La Chine a envoyé samedi un important lot de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent vers le Maroc. De quoi protéger les enfants marocains contre les infections à pneumocoques.

Une prouesse médicale à Marrakech

L’Hôpital Universitaire Privé (HUP) de Marrakech a servi de lieu de réalisation d’une des interventions chirurgicales les plus délicates au monde. Il s’agit de l’implantation de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.