Recherche

Un enfant marocain opéré à cœur ouvert d’une malformation congénitale en Israël

© Copyright : DR

7 janvier 2021 - 14h30 - Société - Par: G.A

Natif de Casablanca, Youssef souffre d’une malformation congénitale du cœur. Une intervention chirurgicale en Israël, plus précisément à Wolfson dans un hôpital de la ville de Kholon, dans la banlieue de Tel-Aviv, lui a permis d’être complètement guéri et de revenir au Maroc, retrouver la chaleur de sa maison et de ses proches.

Avant de retrouver le salut d’une guérison en Israël, le chemin pour le gamin a été difficile et parfois désespérant. Youssef a vécu cette expérience avec sa sœur, Fatima Zahra. « Nous avons failli désespérer de l’état de mon frère, en particulier avec l’opération difficile et les traitements coûteux, alors un médecin nous a conseillé de contacter un cardiologue marocain qui se trouve à El Jadida, qui nous a redonné espoir  ». Là-bas, le destin a permis aux deux jeunes de faire la connaissance de Najat Bachar, une femme qui travaille au sein d’une association caritative, et qui avait déjà visité Israël. « Après avoir subi procédures et vérifications nécessaires, nous nous sommes rendus, avec mon frère et Mme Najat Bachar, à Tel-Aviv le 24 février 2020. Nous y sommes restés avec Youssef, jusqu’au 23 août 2020  », confie-t-elle .

Fatima raconte qu’une fois en Israël, son frère a reçu les soins, et l’attention nécessaires ainsi qu’un soutien auquel il ne s’attendait pas, vu le parcours qu’il a déjà eu dans les hôpitaux. «  Il a bénéficié de tous les examens, et d’une chirurgie aussi compliquée qu’appropriée à son cas. On a pris grand soin de lui, et je les en remercie énormément pour cela », a-t-elle souligné. La seule chose à déplorer est que le séjour des deux Casablancais a duré plus que prévu. Leur séjour coïncidait avec le début de la quarantaine et la suspension de la navigation aérienne, ce qui les a obligés à passer quelques mois supplémentaires, impatients de retourner au Maroc, rapporte Hespress.

Najat Bachar, celle grâce à qui, Youssef a pu se faire opérer, est une ancienne infirmière, qui s’est dévouée pour la bonne cause. « J’ai accompagné cet enfant et sa sœur vers Israël pour qu’il puisse bénéficier de cette opération fournie par SACHS, après avoir fait connaissance auparavant avec un membre de cette organisation, une juive originaire de Casablanca qui s’appelle Evelyn, qui nous a beaucoup aidés. Elle raconte que la crise sanitaire a empêché que d’autres enfants, se trouvant dans le même cas que Youssef puissent avoir la chance de se faire soigner.

Quant à Evelyn, elle s’est dite heureuse que les enfants du Maroc puisse bénéficier de ces services. Elle est responsable de l’organisation SACHS (Save a Child’s Heart) qui prodigue des soins cardiaques pédiatriques dans le monde entier, depuis Israël. Créée en 1995, SACHS a traité plus de 5 000 enfants souffrant de cardiopathies congénitales et rhumatismales. Environ 50% des enfants viennent de l’Autorité palestinienne et de Gaza, de l’Irak et du Maroc, plus de 40% sont d’Afrique et le reste d’Asie, d’Europe de l’Est et des Amériques, précise la même source.

Mots clés: Casablanca , Israël , Santé , Enfant

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact