Engrais : le Maroc «  lâche  » le Pérou après la reprise de ses relations avec la « RASD »

15 octobre 2022 - 22h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Le député du parti Rénovation Populaire au Congrès, José Cueto, a déclaré que le Maroc a décidé de reprendre au Pérou un « navire contenant 50 000 tonnes d’urée » après que le pays a rétabli ses relations avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

« Un acte d’engagement, de bonne volonté, a été signé pour que le Maroc, l’un des principaux producteurs d’engrais, nous apporte son soutien dans cette crise. Le Maroc a accepté de nous livrer 150 000 tonnes d’urée, et un navire contenant un premier lot de 50 000 tonnes devait arriver à Callao fin septembre », a déclaré José Cueto dans un entretien au media Exitosa. Mais quelques jours avant la livraison, le gouvernement péruvien a rétabli ses relations avec le Polisario et le Maroc a décidé de reprendre ledit navire, ajoute-t-il.

À lire : Sahara : le Pérou reprend ses relations avec la « RASD »

Pour le parlementaire, la reprise des relations diplomatiques avec le Polisario « n’a absolument aucun avantage pour notre pays et a créé un grave conflit avec plusieurs pays du monde arabe, à commencer par le Maroc », a-t-il déclaré, accusant le ministre des Affaires étrangères, César Landa, de n’avoir pas joué son « rôle », car c’est lui qui devait « expliquer toutes ces choses » au président de la République, Pedro Castillo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Pérou - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Aller plus loin

Sahara : le Pérou reprend ses relations avec la « RASD »

Le Pérou a annoncé jeudi la reprise de ses relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), un mois après que le président Pedro Castillo les a...

Le Panama a perdu 3 000 tonnes d’engrais offertes par le Maroc

Le Maroc a fait don de 3 000 tonnes d’engrais au Panama le 26 juillet 2014, alors dirigé par Juan Carlos Varela. Mais la cargaison est restée introuvable jusqu’à ce jour,...

Sahara : l’Algérie travaille à maintenir la position de Cuba

L’Algérie vient d’annuler la dette en faveur de Cuba dont la visée n’est pas la solidarité comme on semble affirmer mais plutôt une stratégie pour Alger d’obtenir de La Havane...

Le Pérou lâche le Polisario

Le gouvernement péruvien a annoncé, vendredi 8 septembre, la suspension de ses relations diplomatiques avec la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD).

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.