Une famille belge impliquée dans l’enlèvement d’un Marocain à Tanger

16 juillet 2019 - 12h40 - Ecrit par : A.S

Une famille d’Anderlecht, dont des membres sont connus pour leur triste réputation de trafiquants de cannabis, est soupçonnée d’avoir pris une part active dans un enlèvement au Maroc.

Dans une vidéo diffusée par RTL, mais qui avait été largement partagée il y a quelques années, un ressortissant marocain, résidant en Belgique, se fait enlever et violenter par plusieurs hommes, sur un parking de Tanger, relate la chaîne d’information belge.

Impuissante face à ses agresseurs, la victime, un Marocain, est embarquée de force et torturée. Les ravisseurs le menacent avec une arme et, une rançon lui sera ensuite réclamée.

"On est face à une séquestration, à des coups et blessures. Dans l’hypothèse où cette séquestration solliciterait en outre le paiement d’une rançon, je pense qu’on est clairement dans la prise d’otage", affirme Frank Discepoli, avocat pénaliste et Assistant en Droit pénal et procédure pénale.

Déjà en 2014, la presse marocaine avait fait un large écho de cet enlèvement. La justice ne tardera pas à réagir. Elle s’est lancée aux trousses des membres d’une famille d’Anderlecht, soupçonnés d’avoir commis cette agression. Les recherches portent leurs fruits : quelques membres de la famille en question ont été arrêtés en Belgique, pour trafic de cannabis, ayant pour bases arrières, le Maroc et l’Espagne.

Dans la foulée, l’un des frères de la famille, incarcéré en Belgique, fait l’objet d’une extradition vers le Maroc pour les faits de prise d’otage. "Une personne non belge, arrêtée en Belgique, ayant commis des faits au Maroc, pourra - à la demande des autorités marocaines - être extradée vers le Maroc et être jugée au Maroc", affirme Henri Laquay, avocat au barreau de Bruxelles. De son côté, la victime de l’enlèvement souhaite l’aboutissement de cette extradition.

Tags : Belgique - Drogues - Extradition - Torture - Arrestation

Nous vous recommandons

Les Algériens du Maroc vivent dans l’angoisse

Au Maroc, de nombreux Algériens vivent dans l’angoisse depuis les décisions algériennes de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat et de fermer son ciel à tous les avions marocains. Ils espèrent un retour au calme très...

Achraf Hakimi de retour à l’Inter Milan ?

L’international marocain Achraf Hakimi pourrait quitter cet été la capitale française et revenir en Série A en Italie, après seulement un an au PSG.

Le blues des restaurateurs marocains

L’été 2021 devait apporter un peu d’espoir aux professionnels du tourisme et de la restauration. Mais avec les nouvelles mesures de restriction mises en place pour faire face à la flambée des cas de contamination enregistrée ces dernières semaines, c’est à...

Charte de confidentialité

Sous pression, Nadia Rmili quitte le ministère de la Santé

La pression était devenue trop forte pour Nadia Rmili à qui l’on reprochait d’avoir accepté le poste de ministre de la Santé tout en étant maire de Casablanca. Ce jeudi 14 octobre, elle a finalement opté pour la capitale...

L’Espagne paie le prix fort de son rapprochement avec l’Algérie

L’Espagne a-t-elle bien fait de renforcer sa coopération avec l’Algérie, considérée comme « un régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité, même aux yeux des Algériens eux-mêmes » ? C’est la question que se pose un journal...

Réaction d’un haut responsable algérien sur la visite de Sanchez au Maroc

Un haut responsable algérien a réagi à la visite du président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez au Maroc faisant suite au changement de position de l’Espagne sur la question du Sahara.

Le Maroc met à jour ses dispositions sanitaires pour les voyages

Le Maroc vient de procéder à la révision de son système de gestion des voyages internationaux.

Tanger : un conducteur ivre tue 3 personnes et blesse 3 autres (vidéo)

Trois personnes d’une même famille ont été tuées dimanche, dans un accident de voiture au quartier Rahrah dans la banlieue de Tanger. Au volant de la voiture, un conducteur en état d’ébriété.

Belgique : une femme « raciste » se fait jeter d’un bus par des Marocains

À Anvers, une femme âgée accusée d’être “raciste” s’est fait jeter d’un bus à la suite d’une dispute avec des Marocains. Blessée, elle a été transportée à l’hôpital. La police mène une enquête sur l’incident.