Recherche

Anouar Haddouchi, l’homme aux 100 décapitations veut revenir en Belgique

© Copyright : DR

28 septembre 2019 - 07h00 - Monde

Le djihadiste belge, Anouar Haddouch, soupçonné d’avoir financé les attentats terroristes à Bruxelles et à Paris, veut revenir en Belgique pour y être jugé.

Anouar Haddouchi, ou le bourreau belge de Raqqa, qui s’est rendu en Syrie avec sa famille, en 2014, pour rejoindre l’Etat islamique (EI), est détenu dans le nord du pays depuis plus de six mois, après avoir été arrêté, suite à la chute de l’Etat dans la région.

Interviewé par le journal kurde, ANF news, Haddouchi, 35 ans, a souhaité son retour pour son procès et sa condamnation éventuelle. Tout en reconnaissant qu’il n’avait aucun pouvoir sur l’endroit où il serait jugé, il a déclaré : « Je suis un citoyen belge et j’aimerais y retourner avec ma famille. Si je suis reconnu coupable, alors cela devrait être en Belgique ».

Bien qu’il l’ait nié à plusieurs reprises, des sources révèlent que Haddouchi aurait procédé à des centaines de décapitations publiques dans la ville de Raqqa, l’un des derniers bastions de l’EI, qui lui a valu le surnom de "bourreau de Raqqa".

Les procureurs fédéraux, quant à eux, ont enquêté sur l’implication présumée de Haddouchi dans l’attaque terroriste qui a ensanglanté Paris en 2015 et Bruxelles en 2016.

Cette enquête a révélé que le prévenu aurait transféré des milliers d’euros à Mohamed Abrini, principal suspect des deux attaques terroristes.

Les appels de Haddouchi à être poursuivi pour ses crimes dans son pays d’origine font écho à ceux des États-Unis et des milices kurdes qu’il a soutenus tout au long de la guerre contre l’Etat islamique en Syrie.

Quant au Ministère belge des Affaires étrangères, il a à plusieurs reprises fait la sourde oreille suite aux appels du bourreau, indiquant que ces combattants djihadistes étrangers devaient être jugés sur place ou par un tribunal international.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact