Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

6 octobre 2022 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Les deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports, un ancien secrétaire général et un directeur de l’équipement du ministère, ainsi que dix entreprises adjudicataires des marchés de construction des stades, sont accusés par l’association d’avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams. Dans sa plainte devant la justice, l’ONG accuse ces responsables de « dilapidation des deniers publics, trafic d’influence, blanchiment d’argent, corruption et enrichissement illicite », rapporte le quotidien Assabah.

À lire : Maroc : des ennuis judiciaires pour un ancien ministre

L’ONG a déposé cette plainte après avoir découvert l’inexistence d’un stade qui devait être construit « avec un budget de pas moins de 9 millions de dirhams ». Le « stade avait été ravagé par les inondations », a réagi le ministère suite à l’interpellation de l’ONG sur le sujet. Pourtant, l’association n’a pas trouvé de « fiche technique » ni « d’étude » de ce stade. Les deux anciens ministres, Mohamed Gharrass et Mohamed Ouzzine du Mouvement populaire (MP) ont dénoncé le fait que leurs noms soient cités dans le rapport de l’ONG, alors que les autres responsables ont été cités par leurs titres de fonction.

À lire : Un élu du PPS écope de trois ans de prison pour dilapidation de deniers publics

Cette plainte est une manœuvre en vue de « porter atteinte au parti du mouvement populaire qui continuera à accomplir sa mission d’opposition responsable et constructive », a déclaré Mohamed Gharrass, annonçant que le MP portera également plainte contre l’association.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Mouvement Populaire - Ministère de la Jeunesse et des Sports

Aller plus loin

Un élu du PPS écope de trois ans de prison pour dilapidation de deniers publics

La chambre des crimes financiers de la cour d’appel de Casablanca a condamné Abdessamed Khannani, député du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et président de la commune de...

Des ennuis judiciaires en perspective pour l’ex-ministre Moncef Belkhayat

Les contrats « douteux » et juteux de l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat, pourraient faire l’objet d’une enquête parlementaire diligentée par une...

Maroc : des ennuis judiciaires pour un ancien ministre

La Brigade régionale de la police judiciaire relevant de la préfecture de Fès et chargée des crimes financiers a auditionné, le 21 juillet, l’ex-ministre PJDiste, El Habib...

Des ennuis judiciaires en perspective pour Mohamed Mobdii

L’ancien ministre délégué chargé de la Fonction publique, Mohamed Mobdii, également président du conseil de Fqih Ben Salah, de même que des entrepreneurs et des responsables...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Le Maroc va réguler TikTok

Face aux déviances observées sur certains réseaux sociaux, notamment TikTok, les autorités marocaines prévoient de mettre en œuvre une politique visant à restreindre l’utilisation de la plateforme chinoise.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.