Une enseignante israélienne met en avant la cuisine marocaine et la darija (vidéo)

2 mai 2022 - 08h40 - Culture - Ecrit par : S.A

Ruti Ben Ami, enseignante israélienne, construit le pont entre la langue arabe et la cuisine marocaine. Elle rêve d’une véritable paix entre les Juifs et les Arabes.

« Mon père et ma mère sont originaires du Maroc. Mon époux aussi. Mes parents parlaient uniquement l’arabe à la maison, seulement dans le dialecte marocain (darija) », confie celle qui a enseigné l’arabe pendant pus de 40 ans. Elle raconte que ses quatre autres sœurs et elle ont appris la cuisine marocaine de leur défunte mère. Cette maman de trois enfants dit savoir cuisiner les mets marocains comme harira, salade, vermicelle au poulet, tajine, etc.

À lire : Combien de juifs y a-t-il au Maroc ?

« J’aime beaucoup le Maroc. J’ai été là-bas trois fois et je me sentais comme chez moi », a-t-elle dit. Pour Ruti, la langue est un pont pour construire la paix voire le dialogue. « Si tu comprends ta langue, je peux communiquer avec toi et te comprendre », est-elle persuadée. Elle rêve d’une réelle paix entre les Juifs et les Arabes dans le monde entier, particulièrement avec le monde arabe.

Sujets associés : Israël - Darija - Vidéos - Cuisine marocaine

Aller plus loin

Le tajine marocain parmi les repas de vacances populaires des Britanniques

Le tajine marocain figure dans le top 20 des plats de vacances préférés que les Britanniques aient essayé de reproduire chez eux.

Le président algérien savoure la cuisine marocaine en Égypte

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a dégusté la cuisine marocaine dimanche 6 novembre, journée d’ouverture de la 27ᵉ Conférence des Parties à la Convention-cadre des...

La cheffe Nyesha Arrington raconte son voyage au Maroc

La cheffe Nyesha Arrington, lauréate du prix Chef Hunter du Food Network, a découvert la cuisine marocaine lors d’un trek organisé par Modern Adventure, une plate-forme qui...

Le chef Richard Sandoval étend son empire culinaire à Marrakech

Richard Sandoval, restaurateur mondial d’origine mexicaine, lauréat de nombreux prix, étend son empreinte internationale en ouvrant un restaurant à Marrakech, et un autre à...

Ces articles devraient vous intéresser :

À Rabat, la fille du roi Pélé séduit par sa maîtrise de l’arabe

Kelly Cristina Nascimento, fille de la légende du football Pélé, est une amoureuse du Maroc, un pays qu’elle considère toujours comme l’un de ses endroits préférés dans le monde. Actuellement en séjour dans le royaume, elle en a profité pour apprendre...

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

Un ancien employé du roi Hassan II propose des spécialités marocaines à Thomery

Un ancien employé du roi Hassan II a ouvert un nouveau food truck sur la place de l’Église de Thomery (Seine-et-Marne), où il ne propose pas de burgers mais des spécialités marocaines.

Le Melhoun et Dekka Marrakchia deviennent patrimoine immatériel de l’ICESCO

Encore de nouveaux sites historiques, arts ou éléments culturels inscrits sur les listes finales du patrimoine matériel et immatériel dans le monde islamique. Le Comité en charge et relevant de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les...

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Le Maroc, l’une des meilleures destinations gastronomiques au monde

Le Maroc fait partie des neuf meilleures destinations gastronomiques au monde, selon le célèbre magazine National Geographic.