Des dizaines d’entreprises épinglées par la douane marocaine

7 juin 2022 - 16h40 - Ecrit par : S.A

Des insomnies pour les responsables de dizaines d’entreprises impliquées dans une large fraude fiscale. Après la détection par les inspecteurs de la douane d’une vaste opération de fraude à l’admission temporaire, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) mène des enquêtes pour déterminer les quantités de marchandises importées et leur utilisation.

En tout, 57 entreprises ayant importé des marchandises sous le régime de l’admission temporaire sont impliquées dans cette fraude fiscale sur des marchandises dont la valeur totale est estimée à 80 millions de dirhams, fait savoir le quotidien arabophone Assabah. Ce régime permet aux opérateurs d’importer des marchandises destinées à subir une transformation en exonération des droits et taxes, à condition que ces produits soient réexportés. Les inspecteurs de la douane ont constaté que ces sociétés revendaient sur le marché local les marchandises importées et réalisaient des bénéfices indus. Il ressort de l’enquête de l’administration de la douane que la valeur des importations dépasse de loin celle des exportations. Une partie des importations des marchandises exonérées n’a donc pas été transformée. Elle a été revendue sur le marché local en violation de la loi.

À lire : Maroc : des centres d’appels épinglés pour évasion fiscale

Un audit des sociétés mises en cause est en cours de réalisation. Il devra déterminer le montant des exonérations frauduleusement acquises. De son côté, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) mène des enquêtes dans les entrepôts des entreprises impliquées dans la fraude douanière, pour déterminer les quantités des marchandises importées et leur utilisation. Si les faits se confirment, les entreprises épinglées devront payer des amendes et des pénalités de retard et restituer les montants d’exonération des droits de douanes dont elles ont bénéficié.

Tags : Douane marocaine - Fraude - Impôts - Importations - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

L’étau du fisc se resserre autour des influenceurs marocains

La Direction générale des Impôts (DGI) marocaine déploie de nouveaux moyens pour traquer les youtubeurs, instagrameurs, tiktokeurs et autres influenceurs qui génèrent d’importants...

Maroc : l’évasion fiscale fait perdre au Royaume 3,1% du PIB national

Chaque année, le Maroc perd plus de 521 millions de dollars à cause de l’évasion fiscale. Le rapport de l’Alliance mondiale pour la justice fiscale intitulé «  Justice fiscale :...

Le service des impôts aux trousses de certains grands influenceurs marocains

Les influenceurs marocains feraient partie de ceux dont les activités échappent aux radars du service des impôts. À l’heure de la mobilisation des ressources, la direction générale...

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des...

Nous vous recommandons

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines...

Hakim Ziyech, « l’arrogant », suscite la colère des supporters de Chlelsea

Plus rien ne va entre l’international marocain Hakim Ziyech et les fans de Chelsea. Le joueur a été vivement critiqué et taxé d’ « arrogant », en raison de sa mauvaise prestation lors du match qui a opposé les Blues au Dinamo...

Mauvaise nouvelle pour Hassan Iquioussen

Le Maroc a donné carte blanche à la France pour expulser Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, vers le royaume.

Des voitures de collection volées en France destinées au Maroc

La Garde civile a saisi récemment 11 voitures de collection volées en France et destinées au Maroc. Cinq personnes impliquées dans cette affaire, ont été arrêtées en France et en Espagne.

Serguei Lavrov en visite au Maroc

Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères est annoncé la semaine prochaine au Maroc, où il participera au forum de coopération arabo-russe qui se tiendra à Marrakech. Une visite dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Afrique a été...

Mohamed Katir, le nouveau phénomène de l’athlétisme espagnol

L’athlète Mohamed Katir El Haouzi, d’origine marocaine, est le nouveau record d’Espagne du 1500, 3000 et 5000 mètres. Âgé de 23 ans, le naturalisé espagnol entend relever le défi d’un quatrième record en moins de deux mois, en décrochant une médaille aux Jeux...

Italie : les corps sans vie de deux SDF marocaines retrouvés à Milan

La police a retrouvé les corps sans vie de deux SDF marocaines dans un champ de maïs près de Milan. Le propriétaire du champ a été placé en garde à vue.

Le Maroc parmi les destinations touristiques les moins sûres pour les LGBTQ+

Le Maroc a été classé 170ᵉ, sur plus de 200 pays, parmi les destinations touristiques les plus hostiles aux lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres dans l’édition 2022 du LGBTQ+ Travel Safety Index.

Royal Air Maroc, première compagnie du Maghreb garantissant la sécurité sanitaire

Royal Air Maroc (RAM) est en tête des compagnies aériennes de haut niveau de sécurité sanitaire au Maghreb. C’est ce qui ressort du dernier classement « Covid-19 Airline Safety Rating  » de l’agence internationale de notation du transport aérien,...

Tanger : des trafiquants en cavale après une grosse saisie d’argent

À Tanger, les éléments de la gendarmerie royale ont découvert et saisi une importante somme d’argent dans de deux villas de luxe. Ces perquisitions font suite à la saisie de 12 tonnes de drogue lundi dernier. Les trafiquants, eux, se sont...