Epidémie dévastatrice au « Rose Trip » Maroc

4 novembre 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Environ 200 des près de 900 femmes ayant participé fin octobre au « Rose Trip », un trek solidaire dans le Sahara marocain pour sensibiliser au cancer du sein, ont vécu une amère expérience. Elles ont été touchées par une gastro-entérite sévère. Témoignages.

Organisé par l’opérateur français Désertours, ce trek a rapidement viré au drame. Environ 200 participantes « ont présenté des signes plus ou moins sévères de gastro-entérite aiguë fébrile avec douleurs abdominales », a confirmé l’équipe médicale sur place à Mutuaide, l’assureur de l’événement.

« Je me suis réveillée en catastrophe vers 10h30 […], prise de vomissements, très mal à la tête, très mal au ventre. En sortant des toilettes, j’ai eu un malaise vagal. Je me suis effondrée au sol », confie Isabelle Brunel, une trekkeuse, à BFMTV. Les participantes « étaient extrêmement malades, avec des diarrhées et des vomissements abondants. C’était la putréfaction dans tout le camp », renchérit Karen Lacquit, une infirmière qui n’a pas été contaminée.

À lire : Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Dans un communiqué publié jeudi, Désertours évoque quant à lui une épidémie d’« ampleur » et de « virulence inédite ». Les conditions d’hygiène du campement seraient à l’origine de cette épidémie, dénoncent les participantes. « Les cuisines et les sanitaires ne sont pas très loin, séparés de quelques mètres. L’évacuation de toutes ces toilettes, c’était un tuyau qui allait derrière les tentes sanitaires, qui allait dans une fosse qui avait été creusée. Tout était à l’air libre », déplore Isabelle Brunel.

Mais « la majorité des résultats de copro (un examen des selles, NDLR) réalisées à la clinique d’Errachidia se sont avérées négatives », relève Mutuaide. Une enquête sanitaire a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cette épidémie. De retour en France, les trekkeuses, de leur côté, tentent de rassembler le maximum de témoignages pour saisir la justice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Santé - Sahara Marocain

Aller plus loin

Un couple écossais fait un trek pour récolter des fonds au Maroc

Un couple de Glenrothes (Ecosse) se prépare pour un trek de 1000 km qui débutera au Portugal pour s’achever au Maroc, afin de collecter de l’argent au profit d’Autism’s Dunya,...

Errachidia : enquête ouverte après l’épidémie au « Rose Trip »

Les autorités ont décidé d’ouvrir une enquête pour faire la lumière sur l’intoxication alimentaire dont ont été victimes quelque 200 touristes françaises qui ont participé fin...

Décès d’un pilote néerlandais au Morocco Desert Challenge 2023

Le pilote néerlandais Bram van der Wouden est décédé jeudi à l’âge de 43 ans d’un coup de chaleur, alors qu’il participait à la cinquième étape du Morocco Desert Challenge 2023....

Rose Trip Maroc : témoignage des victimes de l’épidémie dévastatrice

Martine Magisson, sa fille Nadège Zahraoui, et son amie Chloé Deliau, ont participé au trek solidaire « Rose Trip Maroc » qui s’est déroulé fin octobre dans le Sahara marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.