Errachidia : enquête ouverte après l’épidémie au « Rose Trip »

8 novembre 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les autorités ont décidé d’ouvrir une enquête pour faire la lumière sur l’intoxication alimentaire dont ont été victimes quelque 200 touristes françaises qui ont participé fin octobre au trek solidaire « Rose Trip » pour sensibiliser au cancer du sein.

Selon les déclarations de certaines participantes, elles auraient été victimes d’une intoxication alimentaire qui s’est manifestée par des diarrhées et des vomissements abondants, des maux de tête et des douleurs abdominales. Certaines d’entre elles ont confié s’être effondrées au sol et transférées dans une ambulance à l’hôpital.

À lire : Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Le site Al3omk a recueilli le témoignage d’une participante qui lui a affirmé que les tests bactériologiques se sont révélés positifs pour certaines d’entre elles. Les participantes ont critiqué les conditions d’hygiène du camp touristique de Merzouga où elles ont résidé durant leur séjour, soulignant la proximité des fosses septiques à ciel ouvert avec la cuisine.

Sujets associés : France - Santé - Errachidia - Enquête

Aller plus loin

Rose Trip Maroc : témoignage des victimes de l’épidémie dévastatrice

Martine Magisson, sa fille Nadège Zahraoui, et son amie Chloé Deliau, ont participé au trek solidaire « Rose Trip Maroc » qui s’est déroulé fin octobre dans le Sahara marocain...

Décès d’un pilote néerlandais au Morocco Desert Challenge 2023

Le pilote néerlandais Bram van der Wouden est décédé jeudi à l’âge de 43 ans d’un coup de chaleur, alors qu’il participait à la cinquième étape du Morocco Desert Challenge 2023....

Epidémie dévastatrice au « Rose Trip » Maroc

Environ 200 des près de 900 femmes ayant participé fin octobre au « Rose Trip », un trek solidaire dans le Sahara marocain pour sensibiliser au cancer du sein, ont vécu une...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.