Ils rapatrient le corps de leur oncle au Maroc et reçoivent celui d’une femme

14 avril 2022 - 11h00 - Ecrit par : A.P

Le corps d’une femme a été rapatrié au Maroc en lieu et place de celui d’un Marocain décédé à Terrassa (Barcelone), suite à une erreur logistique à l’aéroport de Barcelone-El Prat.

L’erreur a été corrigée et le corps du Marocain a été rapatrié au Maroc où il a été enterré deux jours plus tard. Mais la famille, qui a subi un choc émotionnel en découvrant le corps d’une étrangère à la place de celui de leur défunt, envisage de porter l’affaire devant la justice, a confié la nièce du défunt, Laila Moussafir à El Periódico.

À lire : Le cercueil d’une Marocaine de France atterrit par erreur en Algérie

« C’est une blague de mauvais goût. Nous voulons porter plainte contre ceux qui ont pu nous causer cette terrible douleur », a déclaré Laila, précisant que depuis la survenue de cet incident, elle prend des antidépresseurs et que sa tante, la femme du défunt, n’a plus prononcé un mot.

L’oncle de Laila est décédé le 23 mars dernier à l’âge de 77 ans, et son corps devait être rapatrié et inhumé à Casablanca le 30 mars. C’est en allant chercher son corps qu’ils ont découvert celui de la femme en lieu et place. Après avoir informé l’entreprise de pompes funèbres de cette erreur, le cercueil de leur oncle a été retrouvé dans un entrepôt à l’aéroport d’El Prat.

Tags : Espagne - Barcelone - Rapatriement - Décès

Aller plus loin

Le rapatriement du corps d’un Marocain refusé par l’Espagne

La police judiciaire espagnole exige des tests plus approfondis avant que le tribunal n’autorise le rapatriement de la dépouille de Taofik Belassal, le jeune saisonnier marocain...

Un Sierra-Léonais rapatrié «  par erreur  » de Ceuta au Maroc

Aboubacar Barry, 19 ans, est un jeune Sierra-Léonais qui a été rapatrié « par erreur » cette semaine au Maroc, dans le cadre du retour des Marocains entrés en masse à Ceuta en début...

Le corps de la Marocaine de 14 ans tuée en Espagne sera rapatrié au Maroc

Le tribunal de première instance d’Alcalá la Real (Jaén) a autorisé le rapatriement au Maroc du corps de Khawla E.Z, la jeune fille marocaine retrouvée morte mardi dans une église...

Le cercueil d’une Marocaine de France atterrit par erreur en Algérie

Fait incroyable ! La dépouille d’une Marocaine de France, qui devrait atterrir à Agadir, a été retrouvée à l’aéroport d’Alger. Une grosse bourde des services funéraire de la compagnie...

Nous vous recommandons

Hausse des prix des denrées : les marges bénéficiaires des commerçants pointées du doigt

Riz, thé, huile de table, lait, café et pain à base de blé dur… la liste des produits dont les prix sont en hausse est très longue. Une situation qui serait imputable à l’évolution des cours mondiaux selon les spécialistes. Toutefois, des voix s’élèvent pour...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie "veut montrer qu’elle est de retour sur la scène internationale"

La chercheuse Isabelle Werenfels de l’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité (SWP) estime que « l’Algérie veut montrer » à travers sa décision de couper les ponts avec le Maroc « qu’elle est de retour sur la scène internationale...

De nouveaux vols de rapatriement par Royal Air Maroc

Suite à la décision marocaine relative à la suspension de toutes liaisons aériennes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a programmé des vols spéciaux entre le 7 et le 10 décembre 2021, au...

Possible guerre entre le Maroc et l’Algérie : Ramtane Lamamra répond

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, réagit à un risque de guerre entre l’Algérie et le Maroc. Il assure que son pays ne fera pas le premier pas.

Voici les marques de thé les plus appréciées des Marocains

Au Maroc, quelque 400 marques de thé sont commercialisées par une centaine d’opérateurs. Les plus importants sont «  Sebaa  » et la Marocaine des thés «  Sultan  ».

L’espagnolité de Ceuta et Melilla « est incontestable et non négociable »

Le Parti socialiste de Melilla a affirmé que l’espagnolité de Ceuta et Melilla « est incontestable et non négociable » pour le gouvernement.

L’Espagne classe le Maroc dans les pays à faible risque

Le ministère espagnol des Affaires étrangères vient d’établir une carte de voyage pour les ressortissants espagnols à l’étranger, attirant leur attention sur les pays à éviter en raison du fort taux de criminalité et d’insécurité. Le Maroc figure sur la liste...

Les appels à la démission d’Aziz Akhannouch se multiplient

Les Marocains sont en colère contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et l’appellent à démissionner. À l’origine de cette colère, la flambée des prix des denrées alimentaires et du carburant.

Le Maroc va extrader un militant ouïgour

La Cour de cassation de Rabat a autorisé mercredi, l’extradition vers la Chine de l’activiste ouïghour, Yidiresi Aishan, arrêté en juillet dernier au Maroc. Les ONG de défense des droits de l’Homme n’approuvent pas cette...

Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement...