Le rapatriement du corps d’un Marocain refusé par l’Espagne

12 février 2022 - 19h40 - Ecrit par : A.S

La police judiciaire espagnole exige des tests plus approfondis avant que le tribunal n’autorise le rapatriement de la dépouille de Taofik Belassal, le jeune saisonnier marocain mort dans un incendie survenu à Huelva en décembre 2019.

La famille du jeune homme a déjà saisi à trois reprises le tribunal espagnol afin qu’il ordonne le rapatriement de son corps. Sans succès. La police marocaine a même confirmé en novembre l’identité de Taofik à la police judiciaire espagnole, après avoir réalisé un test ADN avec la collaboration des membres de sa famille. Mais cela n’a pas rassuré les autorités espagnoles qui exigent des tests complémentaires et plus approfondis, fait savoir Publico.

À lire : Espagne : un Marocain meurt dans un incendie

Taofik, 23 ans, a été victime des incendies qui ont dévasté les bidonvilles habités par les saisonniers qui participent à la récolte de fraises dans la province de Huelva. Plus de deux ans après sa mort, ses cousins résidant à Mazagón, une ville côtière de Palos, continuent de plaider pour le rapatriement de sa dépouille devant le tribunal de première instance de Moguer. Le corps de Taofik est gardé à Huelva, sous le contrôle de l’Institut médico-légal du Conseil de l’Andalousie, en attendant la décision du tribunal.

Le jeune homme ayant complètement brûlé dans l’incendie, un premier test ADN réalisé en comparant le sien avec celui de l’un de ses cousins, n’a pas été concluant, ce qui avait amené le tribunal espagnol à demander en 2020 par Interpol un nouveau test ADN avec des parents plus directs de Taofik au Maroc.

À lire : La famille du petit Wadie, mort noyé à Murcie, tente en vain de rapatrier son corps au Maroc

Trois mois après cette demande, le Maroc a dénoncé un vice de procédure et exigé de la formuler par une commission rogatoire internationale. Mais un an et demi plus tard, le juge en charge de l’affaire au tribunal de Moguer a été informé par la police judiciaire espagnole que le Maroc a confirmé l’identité de Taofik après avoir réalisé un test ADN avec la famille directe du défunt résidant à Moulay Bousselham, près de Larache. Malgré cela, la police judiciaire continue de demander des rapports d’expertise approfondis prouvant l’identité du défunt, évoquant un « manque de pièces justificatives ».

À lire : Melilla : l’AMDH demande un couloir humanitaire pour rapatrier le corps d’un Marocain

La famille de Taofik est désespérée. Elle ne comprend pas la raison de ce « retard ». Tout ce qu’elle veut, c’est qu’on lui remette le corps du jeune homme pour qu’elle puisse l’enterrer dignement au Maroc. « Les droits de la famille à disposer du corps sont bafoués en raison de l’incapacité du système à donner une réponse dans un délai raisonnable », a dénoncé pour sa part, Pepa Suárez, le responsable d’une association de défense des droits de l’Homme à Huelva.

Tags : Rapatriement - Espagne - Décès - Droits et Justice - Incendie

Aller plus loin

Le corps de Salah Eddine, mort en Espagne, rapatrié au Maroc

Le corps du Marocain Salah Eddine, jeune professeur de boxe décédé lundi dernier à la salle de sport La Cristalería à Lleida, sera rapatrié au Maroc. Les frais de transfert de la...

Ils rapatrient le corps de leur oncle au Maroc et reçoivent celui d’une femme

Le corps d’une femme a été rapatrié au Maroc en lieu et place de celui d’un Marocain décédé à Terrassa (Barcelone), suite à une erreur logistique à l’aéroport de Barcelone-El...

La famille du petit Wadie, mort noyé à Murcie, tente en vain de rapatrier son corps au Maroc

Le petit Wadie, âgé de deux ans et demi, s’est noyé samedi à Los Narejos, sur les côtes de la région de Murcie. Sa famille, résidant à Paris et en vacances dans la région, cherche...

Abandonné par la Belgique après un accident à Dubaï, Bilal est rapatrié grâce à une cagnotte

Grâce à une cagnotte considérable réalisée en un temps record, Bilal, victime d’un grave accident de la route à Dubaï, a pu être rapatrié en Belgique.

Nous vous recommandons

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Les aéroports français profitent de la réouverture des frontières marocaines

La réouverture des frontières marocaines a produit un impact positif sur le trafic aérien en France. Le trafic a connu en février 2022 un léger rebond.

Belgique : vers l’augmentation des prix des billets vers le Maroc

La Belgique impose une nouvelle taxe d’embarquement aux compagnies aériennes atterrissant sur son territoire y compris Royal Air Maroc (RAM). Entrée en vigueur vendredi dernier, cette taxe qui est loin de faire l’unanimité va induire une augmentation des...

Un ancien ministre algérien demande une fermeté contre le Maroc

Le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination » a provoqué la colère du diplomate algérien et ancien ministre de la Communication,...

Tanger Med : un MRE arrêté avec plus de 46 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté mercredi, par les éléments de la douane au port Tanger Med. Il essayait de faire entrer sur le territoire national, une importante somme d’argent non déclarée, des vêtements de luxe et des produits...

Un Marocain tué à l’arme blanche à Saint-Malo

Un Marocain de 37 ans a été tué d’un coup de couteau au thorax à Saint-Malo, le 14 août dernier. Une affaire de drogue serait à l’origine de ce meurtre.

La douane accorde une faveur aux MRE

L’administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a décidé de reporter le délai d’admission temporaire (AT) des véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des touristes étrangers immatriculés à l’étranger jusqu’au 30 juin 2022, sans suites...

Israël : la diaspora en Australie échange sur la normalisation des relations avec le Maroc

Les Israéliens de la diaspora australienne se sont retrouvés à Canberra pour mener des réflexions sur les nouvelles opportunités qu’offre la normalisation des relations entre le Maroc et leur pays, l’Israël. Une rencontre à laquelle a pris part l’ambassadeur...

Royal Air Maroc prévient les voyageurs se rendant en Espagne

Tout voyageur à destination de l’Espagne doit impérativement présenter un certificat de vaccination attestant qu’il est complètement vacciné.

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux...