Une famille marocaine condamnée pour esclavage moderne en Suisse

30 avril 2015 - 15h10 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le tribunal fédéral suisse vient de condamner deux Marocaines, une mère et sa fille, à une amende de 250.000 francs (2,6 millions de dirhams) pour avoir employé une jeune fille, également Marocaine, pendant des années sans l’avoir payée.

La victime est arrivée à 15 ans en Suisse à l’initiative de ses deux femmes, des connaissances de sa mère, qui lui avaient promis une formation de coiffeuse. Une fois sur place, la jeune fille a dû travailler du matin au soir au service des deux femmes, sans salaires, sans congés et devait dormir à même le sol.

Parfois, selon le journal Tribune de Genève (TDG), elle recevait des coups de poings, des coups de pied, des gifles et l’une des femmes ira même jusqu’à la brûler avec une cigarette.

Toutes les versions des deux femmes au tribunal n’ont pas convaincu les juges. « Les témoignages des membres de la famille des deux femmes ont été jugés peu probants, certains n’étaient d’ailleurs pas compatibles avec ce qu’elles racontaient elles-mêmes », écrit TDG , alors que ceux de la jeune fille ont été constants tout au long de la procédure qui dure déjà depuis plusieurs mois.

Les deux Marocaines devront donc indemniser à hauteur de 250.000 francs suisses la victime, 300.000 (3,1 millions de dirhams) si l’on compte les intérêts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Suisse - Esclavage moderne - MRE

Aller plus loin

Des domestiques des Philippines exploitées dans la prostitution au Maroc

Des milliers de domestiques philippines seraient victimes de maltraitances physiques au Maroc. Certaines d’entre elles seraient même agressées sexuellement par leurs employeurs...

Etats-Unis : un ancien diplomate marocain et son épouse risquent 10 ans de prison pour "esclavage"

Un couple de marocains, dans l’Etat US de Virginie, a plaidé coupable pour avoir fait entrer illégalement une femme du Maroc aux États-Unis puis pour l’avoir gardée chez eux,...

Un Marocain victime d’esclavage moderne aux Pays-Bas

Un Marocain de 23 ans a été traité comme un esclave pendant plusieurs mois dans une exploitation agricole aux Pays-Bas. Son patron a comparu cette semaine devant le juge.

Un ancien diplomate marocain arrêté aux Etats-Unis pour traite d’êtres humains

Un ancien attaché militaire auprès de l’ambassade du Maroc à Washington et son épouse, ont été arrêtés par la police américaine pour traite d’être humains, suite à une plainte...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.