Un ancien diplomate marocain arrêté aux Etats-Unis pour traite d’êtres humains

16 mars 2014 - 12h09 - Maroc - Ecrit par : J.L

Un ancien attaché militaire auprès de l’ambassade du Maroc à Washington et son épouse, ont été arrêtés par la police américaine pour traite d’être humains, suite à une plainte déposée par leur ancienne domestique, dans laquelle elle les accuse de l’avoir séquestrée dans leur résidence américaine pendant trois ans, rapporte le quotidien Al Massae.

Le diplomate marocain est de plus accusé d’avoir exploité sexuellement la domestique et de l’avoir privée de ses droits les plus élémentaires. L’épouse de l’ex attaché militaire est quant à elle poursuivie pour maltraitance.

D’après le ministère américain de la Justice, l’homme et son épouse sont en détention provisoire depuis une semaine. La domestique travaillait chez le couple au Maroc, avant de les suivre aux Etats-Unis, où ils lui avaient promis un salaire de 400 dollars par semaine.

Au lieu de cela, la domestique affirme avoir été séquestrée pendant trois ans dans la résidence du diplomate dans l’état de Virginie, avant qu’elle ne décide de fuir le domicile de ses employeurs et de dénoncer les mauvais traitements dont elle aurait été victime, rapportent les médias américains.

L’affaire remonte à 2007. La domestique affirme que ses employeurs lui avaient pris son passeport dès son arrivée aux Etats-Unis, où ils l’auraient employée pour environ 50 dollars par semaine.

L’ancien attaché militaire était un haut gradé des Forces Armées Royales (FAR), avant d’occuper le poste d’attaché militaire auprès de l’ambassade du Maroc à Washington.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Droits et Justice - Washington - Esclavage moderne - Forces Armées Royales (FAR) - Sexualité

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.