Espagne : un Marocain sequestre pendant 1 an son fils dans sa chambre

20 mars 2022 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

La police a arrêté un Marocain résidant en Espagne après des faits de maltraitance commis sur son fils de 10 ans. Il lui est reproché d’avoir enfermé le garçonnet dans une petite chambre à l’intérieur d’une maison de Malaga.

Selon des agents du centre de protection des mineurs, le mis en cause, un homme de 47 ans, a été inculpé de négligence envers l’enfant et de séquestration. L’autorité judiciaire a rendu une ordonnance restrictive, lui interdisant d’entrer en contact avec son fils. Il lui a été également retiré son passeport. Le quarantenaire est interdit de quitter le pays. Quant à l’enfant, il subit des examens, lesquels devront déterminer l’étendue des dommages émotionnels et psychologiques subis.

À lire : Hautes-Pyrénées : un Marocain condamné pour violences sur son fils

L’arrestation du MRE fait suite à une enquête sur les conditions de vie du garçonnet. Les autorités espagnoles avaient reçu des informations selon lesquelles le mis en cause maltraitait son fils. Les enquêteurs ont ensuite obtenu une ordonnance du tribunal pour accéder à la propriété le 25 janvier 2022. À leur arrivée, ils ont trouvé le garçon “isolé” et “cloîtré” dans une pièce à l’intérieur de sa propre maison. Le mineur leur a confié qu’il n’avait pas quitté sa chambre depuis un an, sauf pour aller aux toilettes. Aussi, a-t-il déclaré qu’il passait la plupart de son temps à jouer à des jeux vidéo et à regarder la télévision, sans communiquer avec d’autres personnes.

À lire : France : un MRE condamné pour violences sur sa femme et sa maîtresse

Des déclarations corroborées par la tante du mineur et son fils. Ces derniers vivent à la même adresse que le mineur. Ils ont déclaré avoir passé des mois sans voir le garçonnet, car il restait tout le temps dans sa chambre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Malaga - Enfant - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

France : un MRE radicalisé incarcéré pour violences sur ses filles

Un père de famille radicalisé soupçonné de violences envers ses deux filles âgées de 16 et 17 ans, à Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été interpellé puis incarcéré mercredi 19 août....

France : un MRE condamné pour des violences sur sa famille

A.B., un homme originaire du Maroc a écopé d’une peine de 12 ans de prison avec sursis pour violences sur son épouse et ses quatre enfants. Tel est le verdict rendu par un...

France : un MRE condamné pour violences sur sa femme et sa maîtresse

À Rouen, un Marocain a écopé de deux ans de prison pour violences sur sa femme et sa maîtresse.

Hautes-Pyrénées : un Marocain condamné pour violences sur son fils

Un Marocain en situation irrégulière sur le territoire français a écopé d’une peine de 8 mois de prison avec sursis pour avoir fait subir des violences à son fils pendant 6 ans.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.