France : un MRE condamné pour violences sur sa femme et sa maîtresse

15 novembre 2020 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À Rouen, un Marocain a écopé de deux ans de prison pour violences sur sa femme et sa maîtresse.

Les faits s’étaient déroulés en 2019, rapporte Actu.fr. Excédée par le comportement de son compagnon, Julie* porte plainte contre Rachid* au commissariat de Saint-Étienne-du-Rouvray, pour viol conjugal et violences conjugales. Dans cette plainte, elle raconte l’enfer que lui a fait vivre cet homme. Leurs relations se sont transformées en cauchemar le jour où la compagne découvre que son compagnon avait une relation adultère avec une certaine Aurélie*. «  À partir de là, il a changé, il m’a contrôlée, isolée de mes amis et de ma famille, et surveillait mes déplacements  », raconte-t-elle aux enquêteurs.

Les scènes de violences s’enchaînent. «  Un soir, il m’a attrapée par les cheveux pour me soumettre et m’a menacée de me défigurer  », confie Julie. Elle tombe enceinte en janvier 2019. Sous pression de son homme, elle avorte. En mars, «  il m’a imposé un rapport sexuel violent  », avant de partir au Maroc pour s’unir religieusement  », poursuit-elle. Tout comme elle, Aurélie a également subi des violences. «  J’ai découvert qu’il me trompait, je l’ai quitté, il ne l’a pas supporté, il m’a porté un violent coup de tête au front  », confie-t-elle lors des auditions. Elle confirme être enceinte de l’homme.

Rachid sera interpellé puis placé en garde à vue. Il nie en bloc les faits qui lui sont reprochés. Mis en examen pour des faits de viols et violences conjugales, il sera incarcéré provisoirement. Il passera 15 mois et 21 jours en détention. Lors de sa comparution le 10 novembre 2020, l’accusé décrit sa compagne comme «  une menteuse, agressive et hystérique  », et assure que dans ce dossier «  c’est lui la victime  ». Ses propos agacent Julie : «  Je veux qu’il assume ses actes ; j’ai été stupide de revenir vers lui, mais il avait de belles paroles, je pensais qu’il changerait, je pensais que c’était de ma faute  ».

Le tribunal rend son verdict : Rachid écope de deux ans de prison dont un an avec sursis, et interdiction d’entrer en contact avec les victimes pendant trois ans. Obligation lui a été faite de verser une amende de 1500 euros de dommages et intérêts à Julie. Rachid retrouve sa liberté en raison des 15 mois et 21 jours passés en détention.

*Prénoms d’emprunt

Sujets associés : France - Rouen - Prison - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : prison ferme pour un MRE et sa maitresse

Mohamed Oulmhain, un Marocain résidant à Saint-Calais (Sarthe) a séquestré sa femme avec la complicité de sa maîtresse. Le tribunal correctionnel du Mans a condamné, lundi, les deux...

France : un MRE placé en détention pour tentative de meurtre

Driss Boutamjine, un Marocain de 73 ans accusé d’une tentative de meurtre comparaît, ce mercredi 30 septembre, devant la cour d’assises à Agen. Il est placé en détention provisoire...

Un Marocain de 81 ans poursuivi pour tentative d’assassinat à Agen

Le procès de l’octogénaire marocain qui a agressé une femme au couteau le 30 juillet 2019 à Agen à cause d’une dette s’est ouvert lundi devant les assises de Lot-et-Garonne. Il est...

France : au tribunal, un Marocain crie : « Vive le Maroc, vive Mohammed VI »

Le tribunal de Chartres a condamné un Marocain de 30 ans en situation irrégulière en France à un an de prison ferme pour violences sur sa compagne et sévices graves sur un...

Nous vous recommandons

France

Le racisme est en pleine mutation en France

Le racisme est en pleine mutation en France, affirme la Commission nationale consultative de droits de l’homme (CNCDH), selon qui les vieux préjugés disparaissent pour faire place à de nouveaux.

France : les mosquées qui refusent de signer la « charte des principes de l’Islam » menacées

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, menace de perquisitionner les mosquées qui refuseraient de signer la « charte des principes pour l’islam de France ». À ce jour, le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), la Confédération...

Après 15 ans de cavale au Maroc, un Français rattrapé par la justice de son pays

La cour d’assises du Finistère a condamné, jeudi dernier, un Breton qui avait fui au Maroc en 2006 à 15 ans de prison pour des viols sur sa fille et sa nièce.

Le Maroc interdit les vols avec la France et l’Espagne

Face à la propagation inquiétante des nouveaux variants du coronavirus en France, le Maroc a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec la France et l’Espagne jusqu’à nouvel ordre. Cette décision va entrer en vigueur demain mardi 30 mars...

Lyon : les imams renforcent leurs capacités

Les cadres religieux et imams de Lyon bénéficient depuis 2012 d’un cursus de formation pour renforcer leurs capacités. En tout, 120 imams ont déjà suivi ces formations réalisées en partenariat avec l’université...

Rouen

France : un MRE offre le petit-déjeuner au personnel soignant et aux secours

Alors que la France est confrontée à une vague épidémique sans précédent, les gestes de solidarité se multiplient afin d’apporter un peu de réconfort aux équipes de secours.

Des Marocains réduits à l’esclavage à Rouen

Un patron marocain s’est absenté à son procès qui s’est ouvert lundi devant la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel de Rouen lundi 7 novembre 2022. Cinq de ces anciens employés aussi de nationalité marocaine l’accusent de traite d’êtres...

Des policiers français renvoyés pour racisme

Des policiers de Rouen ont été démis de leurs fonctions. Il leur est reproché le "manquement au devoir d’exemplarité par un comportement indigne des fonctions".

Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

Une pétition a été lancée pour soutenir Kenza Sahed, 18 ans, élève en terminale au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Une élue envisage d’adresser un courrier au préfet pour qu’il intervienne en sa...

France : un MRE condamné pour violences sur sa femme et sa maîtresse

À Rouen, un Marocain a écopé de deux ans de prison pour violences sur sa femme et sa maîtresse.

Prison

Maroc : arrestation d’un fkih pour abus sur une mineure de 11 ans

Un fkih âgé d’une soixantaine d’années a été arrêté à Ain Aouda pour avoir régulièrement abusé d’une mineure âgée de 11 ans. L’affaire a été confiée au juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat.

France : l’époux d’une Marocaine en prison pour violences conjugales

Le tribunal judiciaire Val de Briey (Meurthe-et-Moselle) a condamné un homme en fauteuil roulant à deux ans de prison, assorti d’un an de sursis probatoire, avec maintien en détention pour violences conjugales exercées à l’encontre de son épouse, une femme...

Maroc : le fils d’un homme d’affaires célèbre condamné à deux mois de prison ferme

Le fils d’un homme d’affaires a écopé, jeudi 7 mai, de deux mois de prison ferme pour outrage à un agent de sécurité. Il avait été interpellé au niveau d’un barrage administratif dans la localité de Mellaliyine, à mi-chemin entre Tétouan et M’diq, à bord d’un...

Pays-Bas : de lourdes peines pour deux membres de la « mocro maffia »

Jugés devant le tribunal d’Amsterdam, deux membres de la « mocro maffia » ont écopé de lourdes peines de prison lundi pour l’assassinat de l’avocat néerlandais, Derk Wiersum.

Maroc : une MRE envoie un juge en prison

Le magistrat et substitut du procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca qui avait officié au tribunal de première instance de Mohammedia se retrouve en prison avec ses complices présumés. Ils sont impliqués dans des affaires de...

Violences et agressions

Un Magasin à Nîmes interdit l’accès aux femmes voilées

Colère à Nîmes où le gérant d’un magasin Vital a mis une affiche sur sa vitrine, interdisant l’accès aux femmes voilées. La justice a décidé d’ouvrir une enquête.

À Bordeaux, les mineurs marocains troublent l’ordre public

La question des «  mineurs non accompagnés  » venus du Maroc ou d’Algérie pose de sérieux problèmes à Bordeaux. «  La belle endormie  » fait face à une montée inquiétante de la violence.

Casablanca : la femme qui a jeté ses 3 enfants d’un immeuble sera-t-elle innocentée ?

Le procès de la femme qui avait jeté ses 3 enfants du quatrième étage d’un immeuble à Casablanca semble se diriger vers un non-lieu. A force de reporter les audiences, le verdict d’une affaire qui avait secoué l’opinion publique n’est vraisemblablement pas...

Espagne : la justice disculpe le centre de mineurs pour la mort d’Ilias Tahiri

Le tribunal de première instance de Purchena (Almeria) s’est enfin prononcé sur le cas d’Ilias Tahiri, le Marocain de 18 ans décédé le 1er juillet 2019 au centre de mineurs Tierras de Oria, après avoir subi des mauvais traitements. Pour les juges, la...

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le procureur du roi près le tribunal local de première instance, pour répondre des faits qui lui...