Recherche

Espagne : l’élection d’une miss beauté marocaine ne plaît pas à tout le monde

© Copyright : DR

20 septembre 2019 - 20h10 - Marocains du monde

Le parti d’extrême droite espagnol a encore fait parler de lui sur les réseaux sociaux. Vox a protesté contre l’élection d’une fille d’origine marocaine comme nouvelle Reine des soirées Otura.

"Jeune fille marocaine, vivant à Otura depuis deux ans", avait posté Vox. Cette publication est affublée d’un commentaire à tout le moins désobligeant : "Apparemment à Otura il n’y avait pas d’autre fille de la ville, otureña espagnole, et plus belle ..".

C’est cette publication dans laquelle il est également indiqué que la municipalité de la commune était dirigée par le PSOE à la majorité absolue, qui a indigné les internautes, en général, et le Conseil municipal d’Otura, en particulier.

Très vite, la publication de la formation d’extrême droite sur les réseaux sociaux au sujet de la Reine des vacances a été qualifiée de "xénophobe" par le Conseil municipal. La publication en question a provoqué une vague de réactions d’indignation.

Du coup, c’est la tante de la lauréate qui tente de prendre sa défense : "Cette fille est ma nièce, d’origine marocaine, mais qui vit en Espagne depuis l’âge de quelques mois et est de nationalité espagnole. C’est une fille belle, intelligente et très belle aussi à l’intérieur, sans distinction de nationalité ou d’ethnie", écrit-elle, pour répondre aux critiques de Vox.

La jeune marocaine élue a reçu le soutien de nombreux Espagnols dont celui du Département des Parties et Equality of Otura qui a publiquement condamné ce qu’il considère comme une "publication xénophobe et honteuse". Quant au Conseil municipal, il a exprimé son "soutien inconditionnel" à la "jeune fille et à toute sa famille".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact