Espagne : 81 % des pastèques importées sont marocaines

20 mars 2021 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Selon une étude menée par l’organisation COAG avant le lancement de la campagne agricole en Espagne, 81 % des pastèques importées sont marocaines. Pour l’organisation, la libéralisation des importations de ce produit par les accords entre l’UE et le Maroc est à la base de la baisse constatée des prix.

D’après l’étude, les importations de pastèques en Espagne ont été multipliées presque par 9 au cours des cinq dernières années, passant de 10 572 tonnes en 2014 à 88 603 tonnes l’an dernier. En 2020, les pastèques marocaines ont représenté 81 % du total des pastèques importées, suivies de loin par celles du Sénégal (10 %) et du Brésil (1,8 %). L’entrée de ce produit dans l’Union européenne a été libéralisée par des accords commerciaux entre l’UE et le Maroc que dénonce Andrés Góngora, responsable du secteur des fruits et légumes chez COAG.

« La concurrence des pays tiers est insupportable en raison des conditions de production très éloignées des normes européennes strictes en matière de sécurité alimentaire, de protection de l’environnement et de droits sociaux des travailleurs  », a-t-il ajouté.

C’est pour cette raison qu’au début de la campagne, COAG a demandé aux centrales d’achat de préférer le produit national afin d’éviter les spéculations. « Il est faux de dire que les chaînes de distribution doivent recourir aux importations parce qu’il n’y a pas de produit ici. Il y a suffisamment de pastèques pour approvisionner les différents marchés. », a-t-il précisé.

Sujets associés : Espagne - Importations

Aller plus loin

Fraude sur les produits horticoles marocains en Espagne

Des organisations agricoles d’Espagne ont déposé plusieurs plaintes pour demander aux autorités de sanctionner les entreprises d’Almería qui procèdent frauduleusement au...

Des agriculteurs espagnols appellent au boycott des produits agricoles marocains

Certains agriculteurs espagnols ont lancé une campagne de boycott de produits agricoles marocains notamment la tomate. De quoi en rajouter à la crise diplomatique entre le Maroc...

Maroc : recul des importations et exportations à fin novembre

Les importations et exportations (automobile, textile et cuir et l’aéronautique) ont affiché respectivement un recul de 15,9% et 8, 4% à fin novembre 2020 par rapport à la...

Les agriculteurs espagnols demandent une révision de l’accord UE-Maroc

L’Union des petits agriculteurs et éleveurs d’Andalousie (UPA) demande au ministère espagnol de l’Agriculture de « faire pression » sur l’Union européenne pour qu’elle révise...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : importations en hausse, les exportations en baisse

Au premier semestre de l’année, les importations marocaines ont atteint 365,5 MMDH, en progression de 44,2% par rapport à la même période en 2021. En revanche, les exportations ont montré des signes de ralentissement s’établissant à 215 MMDH contre...

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.