Europe : la pastèque marocaine supplante peu à peu l’espagnole

12 mai 2022 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les ventes de pastèques marocaines sur les marchés de l’Union européenne (UE) ont augmenté au cours des trois dernières années, tandis que les pastèques espagnoles ont chuté, selon les données du service statistique Euroestacom (Icex-Eurostat).

L’année dernière, les ventes de pastèques marocaines dans l’UE ont grimpé de 50,49 % par rapport à 2019, soit 75,26 millions de kilos de plus, alors que les espagnoles ont chuté de 4 %, soit 27,3 millions de kilos de moins, indiquent les données compilées par Hortoinfo. Malgré cette réduction des ventes, l’Espagne reste le premier vendeur de pastèques dans l’UE, avec 654,3 millions de kilos de ventes, soit 36,48 % de toutes les pastèques achetées par les États membres.

À lire : Vente de pastèques en Europe : le Maroc surpasse l’Espagne

En 2021, le Maroc était le troisième fournisseur de pastèque de l’UE avec 224,3 millions de kilos de ventes, soit 75,26 millions de kilos de plus qu’en 2019. La valeur de la pastèque marocaine était de 140,42 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,63 euros le kilo. Pendant ce temps, la valeur de la pastèque espagnole a baissé par rapport à l’année 2019, passant de 357,62 millions d’euros à 343,05 millions d’euros, soit une diminution de 4,25 %. La pastèque espagnole était vendue en 2019 et 2020 à 0,52 euros le kilo dans l’UE.

À lire : Le Maroc est le 3e producteur mondial de pastèques

L’Italie est le deuxième fournisseur de pastèque de l’UE avec 243,4 millions de kilos, soit 39,72 millions de kilos de plus qu’en 2019, et une valeur de 87,47 millions d’euros (0,36 euros le kilo). La Grèce occupe la quatrième place sur la liste des fournisseurs de pastèque de l’UE avec 141,52 millions de kilos et un prix moyen de 0,26 euros le kilo. Vient ensuite l’Allemagne avec 111,96 millions de kilos vendus pour un prix moyen de 0,65 euros le kilo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Importations - Consommation

Aller plus loin

Un Espagnol offre ses pastèques pour dénoncer « l’invasion » marocaine

Un agriculteur de Motril a décidé de donner près de 100 tonnes de pastèques en raison de l’effondrement des prix et de l’invasion de produits marocains.

La pastèque marocaine supplante l’espagnole en Europe

Le Maroc a vendu 248,8 % de pastèques de plus que l’Espagne sur les marchés de l’Union européenne (UE) au cours du mois d’avril, selon les données des services statistiques...

La pastèque marocaine supplante l’espagnole en Europe

Les pastèques marocaines sont vendues cinq fois plus cher que les espagnoles sur les marchés de l’Union européenne lors de la campagne 2021/2022. Une différence qui choque...

Vente de pastèques en Europe : le Maroc surpasse l’Espagne

Pour la première fois, les ventes de pastèques marocaines ont dépassé celles de l’Espagne sur le marché de l’Union européenne. C’est ce que révèle le service statistique...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.