Recherche

L’Espagne renforce sa présence militaire dans les eaux de Melilla

© Copyright : DR

22 janvier 2022 - 19h20 - Monde - Par: A.P

L’Espagne a commencé à renforcer sa présence militaire dans ses eaux territoriales proches du Maroc, depuis l’installation d’une ferme piscicole marocaine dans les îles Chafarines. Après les rochers de Velez de la Gomera et Al Hoceima, la Marine espagnole a été instruite pour renforcer sa présence dans les eaux entourant Melilla.

L’Espagne a décidé de renforcer sa présence dans les eaux de Melilla après que le Maroc a lancé en novembre un appel d’offres pour l’installation de deux fermes piscicoles dans les eaux proches de la route maritime entre Melilla et Almeria, fait savoir El Confidencial Digital, rappelant que le Maroc avait déjà autorisé une société marocaine à installer une ferme piscicole dans les îles Chafarines.

À lire : La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

C’est donc pour dissuader le Maroc que la Marine espagnole a déployé dans les eaux de Melilla deux patrouilleurs qui assureront également la surveillance des eaux territoriales espagnoles dans les îles Chafarines, à Al Hoceima et Vélez de la Gomera. Au début de ce mois de janvier, l’état-major général de la Défense a publié des photos du navire « Audace » qui effectuait une mission de surveillance maritime dans les eaux de Melilla.

À lire : La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

L’installation des fermes piscicoles par le Maroc dans cette zone pourrait affecter la route maritime entre Melilla et Almeria. La Marine espagnole veut donc surveiller cette zone pour alerter en cas de démarrage des exploitations piscicoles par le Maroc. Selon l’état-major de la Défense, « les forces armées mènent ces opérations permanentes de surveillance afin de contribuer à garantir la sécurité des eaux territoriales et de réagir rapidement en cas d’attaque ou d’incident de faible intensité ».

À lire : Le Maroc veut « étouffer » Melilla et Sebta

Le Maroc revendique sa souveraineté sur Ceuta et Melilla, ce qui oblige l’Espagne à protéger ces deux enclaves qui subissent depuis quelques années une pression économique de la part du Maroc. Le royaume a déjà fermé le poste douanier à Melilla, mis fin à la contrebande à Ceuta et depuis mars 2020, a fermé ses frontières avec les deux villes pour limiter la propagation du Covid-19.

Mots clés: Melilla , Ceuta (Sebta) , Maritime , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact