Le PP demande le retrait de la ferme piscicole marocaine des îles Chafarines

13 janvier 2022 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Parti populaire (PP) a fait savoir qu’il était prêt à saisir la justice pour demander le retrait de la ferme piscicole installée par une société marocaine au large des îles Chafarinas si le gouvernement ne fait rien pour changer la donne.

Le député du PP de Melilla, Fernando Gutiérrez Díaz de Otazu, a déclaré que cette infrastructure ne saurait perdurer dans les eaux territoriales espagnoles alors qu’elle a été installée sans autorisation.

À lire : Le PP demande une réponse ferme du gouvernement aux « attaques » du Maroc

Le gouvernement espagnol, par le biais de son ministère des Affaires étrangères, a dénoncé en novembre cette violation par le Maroc de ses eaux territoriales. Le PP invite l’Exécutif à étudier la possibilité d’instruire un dossier de démolition de la ferme piscicole, soit de sa propre initiative, soit par l’intermédiaire des autorités judiciaires.

« Si rien n’est fait, nous allons porter plainte en justice pour exiger le retrait de cette ferme piscicole des eaux territoriales espagnoles », a prévenu le député.

Sujets associés : Espagne - Pêche

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Espagne renforce sa présence militaire dans les eaux de Melilla

L’Espagne a commencé à renforcer sa présence militaire dans ses eaux territoriales proches du Maroc, depuis l’installation d’une ferme piscicole marocaine dans les îles Chafarines....

Un parti espagnol dénonce l’indifférence du gouvernement face aux « attaques » marocaines

Le parti Compromís a dénoncé l’indifférence de l’Exécutif espagnol face à « l’occupation marocaine des îles Chafarines ». Son sénateur, Carles Mulet, avait interpelé le gouvernement au...

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais...

Fermes piscicoles marocaines dans les îles Chafarines : la justice espagnole rend sa décision

Le parquet espagnol ne considère pas comme un délit l’installation par le Maroc de fermes piscicoles près des îles Chafarinas, et a donc décidé de clore l’enquête ouverte à la suite...

Nous vous recommandons

Espagne

Pas d’ouverture des frontières avec Sebta et Melilla avant le 28 février

Les frontières avec Sebta et Melilla resteront fermées au moins jusqu’au 28 février prochain. Ainsi en ont décidé les autorités espagnoles, plus de 10 mois après leur fermeture.

Mohamed Katir en route pour le titre mondial du 1 500 mètres ?

Le Marocain d’origine espagnole Mohamed Katir s’est qualifié samedi à l’épreuve du 1500 mètres de la coupe du monde qui se déroule actuellement à Eugene (Oregon, États-Unis).

Maroc : Alsa augmente son chiffre d’affaires au premier trimestre 2022

La société de transport espagnole Alsa a enregistré une croissance de 21 % de son chiffre d’affaires au Maroc au cours des trois premiers mois de l’année 2022.

Juif natif de Casablanca, Pierre Assouline obtient la nationalité espagnole

Natif de Casablanca, Pierre Assouline a obtenu son passeport espagnol après cinq années de lutte acharnée, redevenant ainsi Espagnol à part entière. Il demande au roi Philippe VI d’abroger définitivement l’édit de l’Alhambra de...

Annulation de Marhaba : les entreprises affectées vont être aidées

Le parlement d’Andalousie demande au gouvernement espagnol d’apporter une aide financière à tous les secteurs touchés par l’annulation, pour la deuxième année consécutive, de l’Opération Marhaba.

Pêche

Les bateaux russes autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Les navires russes pourront pêcher dans les eaux proches des îles Canaries grâce à un accord avec le Maroc d’un montant de plus de 7 millions d’euros. La Russie subit le blocus financier des États-Unis et de l’Europe depuis l’invasion de...

Un nouveau navire océanographique pour le Maroc

Le Maroc a acquis un nouveau navire océanographique pour la recherche halieutique. Cette acquisition est le fruit d’un partenariat conclu entre le royaume et le Japon.

Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Quatre bateaux de pêche espagnols, basés dans le port de Barbate, ont été autorisés à reprendre leurs activités de pêche dans les eaux marocaines, après avoir rempli les formalités nécessaires à Tanger.

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais plutôt comme une simple question administrative relevant de la compétence des...

L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020 et 2021, seulement un quart des 92 bateaux espagnols ont exercé leurs activités...