L’Espagne menace une société marocaine

25 novembre 2021 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a adressé la semaine dernière une lettre à l’ambassade du Maroc en Espagne pour protester contre l’installation d’une ferme piscicole près des îles Zaffarines.

Le ministre José Manuel Albares a tenu à exprimer au Maroc son désaccord par rapport à l’installation de cette ferme piscicole dans les eaux territoriales espagnoles, indiquent des sources diplomatiques à El Pais. Selon lui, cette occupation illégale est une menace pour la sécurité de la navigation et pour l’environnement.

À lire : Le Maroc accusé d’avoir violé l’espace maritime espagnol

Dans le même temps, le ministère des Transports a enjoint la société espagnole Morenot, qui a installé sans autorisation les cages marines à la société marocaine Mediterranean Aquafarm SA, concessionnaire de la ferme piscicole, de retirer ces installations dans un délai de 20 jours, sous peine de subir les rigueurs de la loi. Les Zaffarines et les eaux attenantes sont déclarées Zone de protection spéciale des oiseaux (ZEPA) et Site d’importance communautaire (SIC) du Réseau Natura 2000.

À lire : Sebta se plaint des bateaux de pêche marocains

Pour Rabat, ces espaces maritimes (Zaffarines, le rocher de Badis et Al Hoceima) font partie de son territoire, mais l’Espagne est convaincue du contraire. Depuis le 7 mars dernier, les autorités marocaines ont délivré le permis d’installation de la ferme piscicole à la société concessionnaire. Au début de ce mois, 16 cages, des sortes de pièges à poisson, ont été installées dans ces eaux.

À lire : Vox dénonce une «  nouvelle attaque  » des eaux espagnoles par le Maroc

En octobre, le parti d’extrême droite Vox avait alerté sur cette installation piscicole. En réponse, le gouvernement a simplement indiqué que le ministère de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation n’avait reçu aucune demande ou communication de la part d’une entreprise ou des autorités marocaines pour installer une ferme piscicole près des Zaffarines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Pêche

Aller plus loin

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le Maroc.

Le Maroc accusé « d’extorquer » l’Espagne

Le parti Vox estime que l’Espagne ne peut pas entretenir de bonnes relations avec le Maroc, tant que le royaume continue de l’« extorquer » et qu’elle « se laissera faire ».

Fermes piscicoles marocaines dans les îles Chafarines : la justice espagnole rend sa décision

Le parquet espagnol ne considère pas comme un délit l’installation par le Maroc de fermes piscicoles près des îles Chafarinas, et a donc décidé de clore l’enquête ouverte à la...

Le Maroc accusé d’avoir violé l’espace maritime espagnol

La marine espagnole, en charge de la surveillance des espaces maritimes du pays, a alerté « depuis des mois » contre les mesures prises par le Maroc pour l’installation d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...