L’Espagne menace une société marocaine

25 novembre 2021 - 08h20 - Ecrit par : A.P

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a adressé la semaine dernière une lettre à l’ambassade du Maroc en Espagne pour protester contre l’installation d’une ferme piscicole près des îles Zaffarines.

Le ministre José Manuel Albares a tenu à exprimer au Maroc son désaccord par rapport à l’installation de cette ferme piscicole dans les eaux territoriales espagnoles, indiquent des sources diplomatiques à El Pais. Selon lui, cette occupation illégale est une menace pour la sécurité de la navigation et pour l’environnement.

À lire : Le Maroc accusé d’avoir violé l’espace maritime espagnol

Dans le même temps, le ministère des Transports a enjoint la société espagnole Morenot, qui a installé sans autorisation les cages marines à la société marocaine Mediterranean Aquafarm SA, concessionnaire de la ferme piscicole, de retirer ces installations dans un délai de 20 jours, sous peine de subir les rigueurs de la loi. Les Zaffarines et les eaux attenantes sont déclarées Zone de protection spéciale des oiseaux (ZEPA) et Site d’importance communautaire (SIC) du Réseau Natura 2000.

À lire : Sebta se plaint des bateaux de pêche marocains

Pour Rabat, ces espaces maritimes (Zaffarines, le rocher de Badis et Al Hoceima) font partie de son territoire, mais l’Espagne est convaincue du contraire. Depuis le 7 mars dernier, les autorités marocaines ont délivré le permis d’installation de la ferme piscicole à la société concessionnaire. Au début de ce mois, 16 cages, des sortes de pièges à poisson, ont été installées dans ces eaux.

À lire : Vox dénonce une «  nouvelle attaque  » des eaux espagnoles par le Maroc

En octobre, le parti d’extrême droite Vox avait alerté sur cette installation piscicole. En réponse, le gouvernement a simplement indiqué que le ministère de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation n’avait reçu aucune demande ou communication de la part d’une entreprise ou des autorités marocaines pour installer une ferme piscicole près des Zaffarines.

Tags : Espagne - Pêche

Aller plus loin

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le...

Le PP demande le retrait de la ferme piscicole marocaine des îles Chafarines

Le Parti populaire (PP) a fait savoir qu’il était prêt à saisir la justice pour demander le retrait de la ferme piscicole installée par une société marocaine au large des îles...

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais...

Sebta se plaint des bateaux de pêche marocains

Des bateaux de pêche marocains naviguant sans autorisation ont été aperçus dans les eaux espagnoles près de Ceuta. Aucune réaction officielle pour l’instant, mais des habitants...

Nous vous recommandons

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives prévues le 8 septembre.

Comment l’ONEE veut limiter les pertes et les fraudes

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut finir avec les problèmes de pertes et de fraudes. Dans ce sens, il déploie son système intégré basé sur les compteurs électriques intelligents.

Un nouveau record pour Pokimane, la streameuse maroco-canadienne

La Maroco-canadienne Imane Anys, 25 ans, alias Pokimane, a battu un nouveau record. Elle est devenue la première star féminine de Twitch à atteindre 9 millions de followers en streaming.

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Intershipping suspend la vente de billets Sète-Tanger

Face à l’afflux de voyageurs, la compagnie maritime Intershipping annonce la saturation depuis le port de Sète. À partir du samedi 10 juillet, elle suspend les ventes de billets.

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.

Le projet de tunnel dans le détroit de Gibraltar pourrait être relancé

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc, consacrée par la visite de Pedro Sanchez à Rabat en avril, pourrait relancer le projet de construction d’un tunnel ferroviaire dans le détroit de Gibraltar, sur lequel travaillent les deux pays depuis...

Les États-Unis félicitent le Maroc

Les États-Unis ont félicité le Maroc pour sa politique en matière de lutte contre le terrorisme, saluant la bonne la coopération bilatérale dans ce domaine.

Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.