Essaouira : les chercheurs de trésor bientôt fixés sur leur sort

26 avril 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les chercheurs de trésor dans la région d’Essaouira qui font face à la justice devront attendre jusqu’à la fin du mois en cours avant d’être fixés sur leur sort. C’est l’essentiel à retenir de la décision du tribunal de première instance de la ville relative au report de leur procès.

Lors de la dernière audience, le tribunal de première instance d’Essaouiraa décidé de reporter le procès des chercheurs de trésor dans les mosquées et les cimetières à la fin du mois en cours, rapporte Al Massae. Les faits s’étaient déroulés au mois de mars. Les accusés avaient été arrêtés en flagrant délit d’excavation d’un présumé trésor dans une mosquée de la commune de Marmara, près d’Essaouira. Ils étaient en possession d’outils de forage. La police a découvert qu’ils avaient utilisé ces outils pour creuser dans un cimetière.

Les prévenus ont été placés en garde à vue avant d’être déférés devant la justice le 29 mars. Le tribunal prononcera probablement son verdict dans les tout prochains jours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Procès - Essaouira

Aller plus loin

Un « trésor » découvert à Marrakech

Les éléments de la gendarmerie de la commune de Ouled Dlim près de Marrakech ont découvert un « trésor » dans la maison d’un conservateur d’une zaouïa décédé.

Tamaslouht : un réseau de chasseurs de trésors démantelé

Les éléments de la gendarmerie royale de la ville de Tameslouht, située à dix-huit kilomètres de la ville de Marrakech, sur la route d’Amizmiz, ont réussi à démanteler un réseau...

Bir Jdid : quatre marabouts chercheurs de trésor interpellés

La gendarmerie royale de Bidr Jdid a déféré, lundi, devant le Procureur du roi près le tribunal de première instance d’El Jadida quatre fkihs, chasseurs de trésors.

Maroc : quand des chasseurs de trésors pillent un cimetière chrétien

Le cimetière chrétien de Mediouna, près de Casablanca, est en proie à une vague de vandalisme. Sur la soixantaine de sépultures, une seule reste encore presque intacte.

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.