Etats-Unis : un scandale de corruption éclabousse le Maroc

3 avril 2019 - 14h00 - Monde - Ecrit par : K.B

Impliqué dans des affaires de corruption avec des responsables gouvernementaux de plusieurs pays dont le Maroc, le groupe allemand "Fresenius Medical Care" a été sommé de payer une amende de 231 millions de dollars, selon le département américain de la justice.

Groupe allemand avec des branches au niveau international, "Fresenius Medical Care" est spécialisé dans les dialyses et les thérapies extracorporelles.

D’après l’agence de presse Reuters, la société allemande aurait cherché à décrocher le contrat de gestion des centres de dialyse dans les hôpitaux militaires au Maroc, en contrepartie d’ "une commission fictive" remise à un responsable marocain, de l’ordre de 10% de la valeur globale du marché.

Le département américain de la justice indique que la firme allemande a également reconnu être impliquée dans des affaires de pots-de-vin dans d’autres pays que le Maroc, notamment l’Angola, l’Arabie saoudite et l’Espagne, entre 2006 et 2017.

Toujours selon l’agence Reuters, un règlement des accusations à l’amiable a été proposé à condition que Fresenius s’acquitte des amendes de 84 millions de dollars et de 147 millions de dollars respectivement au département américain de la justice et à l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés boursiers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - États-Unis - Corruption

Aller plus loin

Mohammedia : un pot-de-vin de 1500 dirhams fait tomber un gendarmme

Un gendarme en fonction à la brigade de Mohammedia a été pris en flagrant délit de corruption, suite à une opération menée par la Brigade de la police judiciaire de Casablanca.

Maroc : l’armée ouvre une enquête après un scandale de corruption

Les Forces armées royales (FAR) viennent d’annoncer l’ouverture d’une enquête judiciaire suite aux révélations publiées il y a quelques jours par le Département de la Justice...

Maroc : le mea-culpa de Fresenius Medical Care après les affaires de corruption

Fresenius Medical Care, impliqué dans des affaires de corruption au Maroc mais aussi ailleurs, afin d’obtenir des marchés, affirme avoir radicalement changé. En outre, selon le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.