Recherche

Maroc : l’armée ouvre une enquête après un scandale de corruption

© Copyright : DR

7 avril 2019 - 19h50 - Société

Les Forces armées royales (FAR) viennent d’annoncer l’ouverture d’une enquête judiciaire suite aux révélations publiées il y a quelques jours par le Département de la Justice américain sur des versements de pots-de-vin de l’entreprise allemande Fresenius.

Ces pots-de-vin étaient versés à des responsables marocains en vue d’obtenir des marchés dans les hôpitaux militaires du royaume. « Une instruction judiciaire a été ouverte suite aux éléments d’information sur des faits survenus entre 2006 et 2012 portant sur des présomptions d’actes de corruption qui auraient entaché les marchés publics », indique l’État-major des FAR dans un communiqué.

L’ensemble des cadres cités dans cette affaire seront auditionnés, dont « un ancien officier ayant exercé au service de santé militaire, précisent les FAR, notant que les « investigations seront menées à l’effet d’établir les faits précis se rapportant à cette affaire et ce conformément aux dispositions réglementaires et judiciaires en vigueur ».

Selon le Département d’Etat américain, la société allemande Fresenius aurait cherché à décrocher le contrat de gestion des centres de dialyse dans les hôpitaux militaires au Maroc, en contrepartie d’ "une commission fictive" remise à un responsable marocain, de l’ordre de 10% de la valeur globale du marché.

Pour ces faits, la firme allemande doit s’acquitter d’une amende de 231 millions de dollars, 84 millions de dollars au profit du département américain de la justice et 147 millions à l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés boursiers.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact