L’Europe écoule des pesticides interdits au Maroc

11 septembre 2020 - 07h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Greenpeace et Public Eye affirment que des entreprises européennes exportent 41 pesticides interdits au sein de l’UE vers plusieurs pays dont entre autres, le Maroc, le Brésil, l’Ukraine, le Mexique et l’Afrique du Sud.

«  Chaque année, des pesticides interdits dans l’UE en raison de leur toxicité avérée sont expédiés depuis le sol européen vers des pays où les réglementations sont plus faibles  », dénoncent les deux ONG dans un rapport.

Selon Greenpeace et Public Eye, les réglementations en la matière dans les pays destinataires est faible. Ce qui facilite la marge de manœuvre de ces entreprises qui opèrent donc sans être inquiétées. On évoque entre autres pesticides, le Paraquat, le dichloropropène et la cyanamide qui sont interdits dans l’Union européenne pour leur nocivité, mais exportés par des sociétés basées en Europe hors du continent.

Dans leur rapport, les deux organisations désignent notamment la société suisse Syngenta, qui est, «  de loin le plus gros exportateur de pesticides interdits depuis l’UE  ». Mais aussi, les sociétés allemandes Bayer, BASF et Alzchem et l’Italienne Finchimica. Or, depuis 2017, la justice européenne a interdit l’herbicide Paraquat, soupçonné de lien avec la maladie de Parkinson. Le dichloropropène, utilisé dans la culture de légumes, est interdit depuis 2007 dans l’Union européenne, et la cyanamide, utilisée dans la vigne et la culture de fruits, depuis 2008.

«  Si la pratique est légale et connue, les principaux acteurs de ce commerce ont toujours pu maintenir leurs activités derrière un voile d’opacité, protégés par le sacro-saint secret des affaires  », dénoncent les ONG, précisant que ce sont le Royaume-Uni, (largement en tête), l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, l’Espagne et la Belgique qui entretiennent ce commerce véreux de 41 pesticides interdits dans l’UE.

Entre autres pays où sont déversés ces produits dangereux, on note le Maroc, le Brésil, l’Ukraine, le Mexique et l’Afrique du Sud où «  Les risques sanitaires ou environnementaux sont dramatiques  », s’inquiètent les ONG.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Agriculture

Aller plus loin

Du melon biologique marocain rappelé en France pour cause de pesticides

Du melon biologique originaire du Maroc vient d’être rappelé par les pouvoirs publics français. Le melon contient un pesticide interdit.

Les pesticides proscrits en Europe bientôt interdits d’utilisation au Maroc

À partir du mois de mars, le Maroc va interdire l’utilisation des pesticides proscrits en Europe. Le royaume entend réviser les autorisations accordées à dix substances actives...

Les exportations agricoles marocaines en forte hausse

En janvier 2021, les exportations de fruits et légumes se sont établies à 474 900 tonnes, a déclaré le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. En 10 ans, les exportations...

Le Maroc va-t-il mettre fin au "Chlorpyriphos" ?

Les pesticides à base de "Chlorpyriphos" pourraient être retirés du marché marocain. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) va statuer, lors...

Ces articles devraient vous intéresser :

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.