Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

5 mai 2021 - 21h20 - Ecrit par : J.D

Ces derniers mois, des cargaisons de fruits et légumes d’origine marocaine sont refoulées sur une large partie du marché européen à cause de leur teneur en pesticide prohibé. Le tableau actuel inquiète les associations de défense des consommateurs au Maroc qui s’interrogent sur le point de chute de ces lots de poivrons, de haricots verts, de melons biologiques impropres à la consommation et rejetés par la république Tchèque, l’Allemagne et la France.

La situation a suscité un levé de bouclier dans le rang des défenseurs des droits de consommateurs qui alertent sur l’usage et la vente non contrôlés des produits phytosanitaires dans le royaume. « Le consommateur marocain est clairement en danger »,alerte sur H24Info, Bouazza Kherrati, président de la Fédération marocaine des Droits du Consommateur (FMDC). Pour lui, il y a bel et bien des pesticides prohibés qui circulent au grand dam du consommateur marocain. « Le problème n’est pas l’usage en soi de pesticides, mais l’emploi de pesticides interdits, périmés ou en surdosage, couplé à un non-respect du délai de la récolte », relève l’activiste des droits des consommateurs.

Le président de la FDMC se demande si les fruits et légumes refoulés d’Europe sont détruits ou revendus sur le marché national. « S’ils sont revendus au Maroc, c’est grave, c’est un crime de lèse-majesté, une atteinte au consommateur marocain, d’autant qu’il consomme déjà des produits non contrôlés dans son pays. Si on lui redonne en plus les produits non acceptés par les autres pays, c’est la catastrophe », s’indigne M. Kherrati tout en déduisant que le nombre de cancers déclarés au Maroc est le principal témoin qu’il y a des pesticides interdits qui circulent. Cela démontre qu’au Maroc, les pesticides, on ne les utilise pas, mais on s’y baigne ! », déplore ironiquement Kherrati.

Enfonçant le clou, le président de la Fédération Nationale des Associations du Consommateur (FNAC), Ouadie Madih fait remarquer quant à lui que les pesticides sont en vente libre sans aucun contrôle ni surveillance dans les souks ou magasins agricoles en violation de toute règlementation. Ce qui fait que le consommateur peut les acheter sans savoir leur teneur en pesticides, s’indigne Ouadie Madih disant avoir maintes fois dénoncé le fait.

S’il existe des lois qui règlementent le secteur, les représentants de consommateurs regrettent qu’elles soient «  ambigües  » ou peu appliquées. «  En l’absence d’étiquette prévue par la loi, on peut vendre n’importe quoi sans se soucier des risques générés. Une loi ne sert absolument à rien si elle n’est pas appliquée sur le terrain », s’insurge le président de la FNAC. Face à la vente anarchique des produits phytosanitaires, les représentants appellent à mettre en place une formation encadrée des vendeurs.

Pour rappel, le mois dernier, les autorités tchèques ont retiré de leur marché les poivrons d’origine marocaine importés d’Espagne en raison de la présence excessive de certains pesticides, dépassant de cinq à six fois leur limite maximale de résidus (LMR). Même chose en Allemagne pour des poivrons, mais aussi des haricots verts importés via l’Italie, ou encore en France, pour des melons biologiques qui contenaient un pesticide interdit.

Tags : Droits et Justice - Agriculture - Alimentation - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Pour excès de pesticides, les poivrons marocains retirés du marché tchèque

Les autorités de la République tchèque ont retiré du marché les poivrons marocains importés via l’Espagne en raison d’une présence excessive des pesticides chlophentézine et...

Les pesticides proscrits en Europe bientôt interdits d’utilisation au Maroc

À partir du mois de mars, le Maroc va interdire l’utilisation des pesticides proscrits en Europe. Le royaume entend réviser les autorisations accordées à dix substances actives...

Le Maroc contrôle les pesticides utilisés dans l’agriculture

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), a réagi suite à la publication d’un rapport qui cite le Maroc comme faisant partie des 85 pays qui...

Présence de pesticides dans des oranges : l’ONSSA réagit

Suite à la découverte le 28 février de résidus de pesticide Chlorpyrifos dans des oranges marocaines importées par les Pays-Bas, l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Nous vous recommandons

Abdelrazzak Hamdallah est « arrogant », selon Lekjaa

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’est exprimé sur les différends entre le sélectionneur national et certains joueurs marocains, dont Abdelrazzak Hamdallah, attaquant du club saoudien d’Al...

Asmaa Lamnawar n’aurait pas dû parler de l’état de santé de son fils

Dans un entretien télévisé, la chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar s’est confiée sur la maladie du fils qu’elle a eu avec le compositeur tunisien Issam Chraiti. Une initiative que le compositeur n’a pas appréciée, surtout qu’il s’agit d’une question privée,...

Quid de l’impact de décision algérienne sur Royal Air Maroc ?

La décision de l’Algérie relative à la fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain ne produit visiblement pas un impact significatif sur la compagnie aérienne nationale, Royal...

Les frères Amrabat profitent de l’Opération Marhaba 2022

Les joueurs marocains Nordin et Sofyan Amrabat ont été aperçus tout sourire au port Tanger Med dans le cadre de l’opération Marhaba 2022, lancée le 5 juin dans plusieurs villes du Maroc.

Sahara : Air Algérie exclut l’Espagne de son nouveau programme de vols

La compagnie Air Algérie a exclu l’Espagne de son nouveau programme de vols internationaux qui entre en vigueur dès ce mardi 29 mars 2022. La nouvelle position de Madrid au sujet de la question du Sahara serait à l’origine de cette...

La protection du vaccin Sinopharm insuffisante chez les plus de 60 ans

Le Maroc a réceptionné vendredi, un lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm. Ce nouvel arrivage intervient au moment où une étude hongroise fait part d’une protection insuffisante contre le Covid-19 chez 25% des personnes âgées de plus de 60...

Marrakech affiche complet durant l’Aid Al-Adha

Les hôtels de Marrakech font le plein de réservations. De nombreux touristes étrangers et nationaux préfèrent célébrer l’Aid Al-Adha chez des hôteliers spécialisés. Une bonne nouvelle pour le secteur, touché par la crise...

Sahara : l’Algérie porte de nouvelles accusations contre le Maroc

En marge de la réunion ministérielle anti-Daech tenue à Marrakech à laquelle ont participé une soixantaine de pays, le Maroc a reçu de nombreux soutiens à son plan d’autonomie au Sahara. De quoi agacer l’Algérie qui dénonce un « vacarme de déclarations » et...

Des narcotrafiquants d’Amérique latine veulent inonder le Maroc de cocaïne

Des trafiquants internationaux d’Amérique du Sud cherchent désespérément à faire du Maroc et de l’Europe leurs marchés d’écoulement de la cocaïne. Pour y arriver, ils comptent sur les narcotrafiquants...

Automobile : le Maroc se dote d’une usine de fabrication de batterie électrique

Le Maroc va bientôt accueillir sa première unité industrielle dédiée à la fabrication de composantes des batteries électriques. Elle sera construite par la Marocaine Industrielle des Batteries (MARIBAT) à...