Maroc : 125 tonnes de menthe détruites

25 janvier 2020 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a dressé le bilan de ses activités à fin décembre 2019. Il ressort que des tonnes de produits alimentaires et de menthe ont été détruites ou refoulées.

En tout, 17 641 tonnes de produits alimentaires ont été détruites ou refoulées en 2019 par les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Ceci, suite à 74 799 opérations de contrôle ayant concerné plus de 13 millions tonnes de produits alimentaires, indique un communiqué de l’ONSSA.

Selon les explications de l’Office, la destruction de ces produits, impropres à la consommation, est due à leur origine inconnue, au non-respect des conditions de conservation et de stockage, à l’expiration de la péremption et au non-respect de l’étiquetage.

De façon détaillée, l’ONSSA a refoulé 11 388 tonnes de produits importés parmi plus de 8,4 millions de tonnes de produits alimentaires ayant fait l’objet de contrôle. À l’exportation, plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 139 845 certificats sanitaires et phytosanitaires, précise la même source.

En ce qui concerne les produits agricoles, 136 tonnes de pommes de terre et 125 tonnes de menthe ont été détruites en raison du dépassement des taux des résidus de pesticides autorisés ou de l’utilisation de pesticides non autorisés pour l’usage sur ces produits végétaux. Dans la même dynamique, l’ONSSA a retiré en 2019 cinq matières actives entrant dans la composition des pesticides et refoulé 10 tonnes de pesticides non conformes, portant ainsi à 48 le nombre de pesticides retirés du marché marocain à ce jour.

Quant à l’octroi des autorisations sur le plan sanitaire, les services de l’ONSSA ont traité 3 199 demandes au cours de l’année 2019, et ont délivré 1 157 nouvelles autorisations. Les visites de contrôle de conformité sanitaire des établissements autorisés, elles, ont donné lieu à la suspension de 40 autorisations sanitaires et au retrait de celles accordées à 89 établissements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Alimentation - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Maroc : 17 641 tonnes de produits alimentaires détruits

17 641 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation ont été détruites ou refoulées par les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

La menthe impropre à la consommation dans le viseur de l’ONSSA

La menthe qui n’a pas subi les analyses nécessaires prouvant qu’elle est propre à la consommation ne doit plus être commercialisée. Ainsi en a décidé l’office national pour la...

L’Europe écoule des pesticides interdits au Maroc

Greenpeace et Public Eye affirment que des entreprises européennes exportent 41 pesticides interdits au sein de l’UE vers plusieurs pays dont entre autres, le Maroc, le Brésil,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.