Recherche

La menthe impropre à la consommation dans le viseur de l’ONSSA

© Copyright : DR

30 novembre 2019 - 13h40 - Société

La menthe qui n’a pas subi les analyses nécessaires prouvant qu’elle est propre à la consommation ne doit plus être commercialisée. Ainsi en a décidé l’office national pour la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) qui exige que la menthe sur le marché réponde aux normes et soit préservée de tous produits chimiques.

Les marchés de gros et les grandes surfaces sont tenus de respecter cette consigne et les agriculteurs doivent présenter obligatoirement les résultats d’analyse de leurs menthes. En attendant la généralisation de cette mesure, elle est appliquée au niveau des marchés de gros de Casablanca et de Tanger.

D’après l’un des grossistes, il faudrait que la sensibilisation aille vers les canaux informels qui commercialisent 60% du produit. Mais en attendant, il appelle à saisir la menthe vendue à travers le secteur informel. Elle ne répond pas forcément aux normes exigées et représente donc un risque énorme pour les consommateurs.

Selon les statistiques, la production nationale atteint 95.000 tonnes dont 6.000 destinées à l’exportation. La même source révèle que lors de ses opérations de contrôle, l’ONSSA a pu détruire presque 125.000 tonnes dans les six régions dont 100.000 à Casablanca-Settat qui est considérée comme le premier producteur de la menthe à l’échelle nationale.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact