Recherche

Les évadés de Palma préfèrent la prison à un retour au Maroc

© Copyright : DR

1er décembre 2021 - 20h40 - Monde - Par: A.P

Quatre des 25 Marocains évadés de l’aéroport de Palma après l’atterrissage d’urgence d’un vol d’Air Arabia le 5 novembre dernier, ont été présentés mardi devant le tribunal d’instruction en charge de l’enquête. Ils préfèrent, disent-ils, rester en prison en Espagne que de retourner au Maroc.

Âgés de 20, 23, 24 et 31 ans, ces Marocains ont affirmé qu’ils préfèrent « rester en prison que de retourner au Maroc ». L’un d’eux souffre d’albinisme et assure qu’en raison des taches sur son corps, il est menacé de mort dans son pays, rapporte Ok Diario.

Devant le juge, les quatre Marocains ont reconnu les faits. Ils ont assuré que le 5 novembre, ils sont montés dans l’avion d’Air Arabia Maroc à Casablanca dans l’intention de rejoindre clandestinement la Turquie. En revanche, ils avouent ne pas avoir connaissance du groupe Facebook qui a publié des informations sur un plan d’immigration en Espagne par voie aérienne.

À lire : Évasion à l’aéroport : l’Espagne reproche au Maroc de retarder l’enquête

L’un des quatre migrants a confié que son intention était d’aller à Istanbul et d’y vivre clandestinement. Mais craignant d’être arrêté pendant l’incident dans l’avion, il a préféré fuir. Les autres ont déclaré qu’ils ont saisi l’opportunité de l’atterrissage d’urgence pour entrer illégalement en Europe. Après avoir quitté l’aéroport, ils ont réussi à se rendre à Sa Pobla, une ville de Majorque composée d’une forte communauté maghrébine, grâce à l’aide de personnes de bonne volonté.

Leurs avocats ont demandé leur libération et le retrait de leur passeport. Ils devront se présenter au tribunal une fois par semaine. Le 24 novembre, trois autres migrants ont été arrêtés par des agents de la police nationale et de la Garde civile à Sencelles. Ils ont été placés en détention provisoire. En tout, 19 migrants ont été déjà interpelés sur les 25 évadés. La police poursuit son enquête afin de localiser et d’arrêter les six évadés restants.

Mots clés: Evasion , Palma de Majorque , Air Arabia Maroc , Immigration clandestine

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact