Évasion à l’aéroport de Palma : les 22 Marocains arrêtés, libérés

18 janvier 2023 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le tribunal provincial des îles Baléares a ordonné mercredi la libération des 22 migrants marocains arrêtés après s’être évadés de l’aéroport de Palma le 5 novembre 2021.

Le porte-parole du gouvernement des Baléares, Iago Negueruela, a défendu mercredi l’abrogation du crime de sédition. « Il y a d’autres types de qualification dans le Code pénal pour pouvoir poursuivre pour ces genres de manquements », a-t-il indiqué dans l’émission ‘Al Dia’ d’IB3 Ràdio, faisant allusion au cas de ces migrants marocains qui se sont évadés de l’aéroport de Palma après un atterrissage d’urgence.

À lire : Les évadés de Palma préfèrent la prison à un retour au Maroc

Negueruela reconnaît que certes « les faits sont graves », mais estime que « le trouble à l’ordre public est un crime qui ne devrait pas être prévu pour ce type d’affaire », ajoutant que la législation espagnole a besoin d’être actualisée et harmonisée avec la réalité dans les autres pays européens qui disposent de codes pénaux « beaucoup plus avancés et modernes ».

À lire : Évasion à l’aéroport de Palma : 21 migrants déjà arrêtés, quatre toujours en fuite

La procédure devrait se poursuivre pour les crimes de violence, raison pour laquelle les passeports des 22 migrants marocains leur ont été retirés par mesure de précaution. Ils ne peuvent donc quitter l’île. Ils ont été placés dans un centre d’internement des étrangers (CIE) en attendant leur expulsion. En décembre, le parquet avait requis contre chacun d’eux cinq ans de prison pour trouble à l’ordre public.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice - Palma de Majorque

Aller plus loin

Espagne : la police recherche toujours les évadés de l’aéroport de Palma

Douze passagers en cavale après l’évasion à l’aéroport de Palma à Majorque sont toujours introuvables, selon les sources policières espagnoles.

Évasion à l’aéroport de Palma : 21 migrants déjà arrêtés, quatre toujours en fuite

La police espagnole a interpellé jeudi encore deux des 25 migrants marocains évadés de l’aéroport de Palma le 5 novembre, après un atterrissage d’urgence de l’avion d’Air Arabia...

Les évadés de Palma préfèrent la prison à un retour au Maroc

Quatre des 25 Marocains évadés de l’aéroport de Palma après l’atterrissage d’urgence d’un vol d’Air Arabia le 5 novembre dernier, ont été présentés mardi devant le tribunal...

Espagne : arrestation de trois des Marocains évadés à l’aéroport de Palma

La police espagnole vient d’interpeller trois des migrants marocains qui se sont évadés de l’aéroport de Palma Son Sant Joan le 5 novembre 2021, après un atterrissage d’urgence...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....