Évasion à l’aéroport : l’Espagne reproche au Maroc de retarder l’enquête

14 novembre 2021 - 11h20 - Ecrit par : A.P

Les autorités espagnoles poursuivent les enquêtes pour retrouver les 12 migrants marocains qui ont profité d’un atterrissage d’urgence pour s’enfuir de l’aéroport de Palma à Majorque. Elles dénoncent la non-collaboration du Maroc qui tarde à fournir toutes les données sur les fugitifs.

« Les retards enregistrés du côté marocain pour fournir des données clés sur les fugitifs de l’avion patera ont compliqué les recherches », indiquent des sources proches du dossier à ABC. « L’efficacité des enquêtes ont souffert du retard pris par le Maroc », précisent les mêmes sources, soulignant toutefois que les informations personnelles des fugitifs telles que leurs noms et prénoms ont « été très rapidement » mises à leur disposition. Mais elles estiment que ces données « n’aident pas vraiment, si en plus elles ne comprennent pas les photos des individus ».

À lire : Espagne : la police recherche toujours les évadés de l’aéroport de Palma

« Un prénom et un nom de famille ne sont pas suffisants pour pouvoir effectuer une recherche efficace, surtout si comme on le soupçonne, plusieurs des fugitifs peuvent avoir des documents portant des noms différents », indiquent-elles. La police a pu mettre la main sur 12 de ces migrants marocains, dont celui qui a provoqué l’atterrissage d’urgence en simulant un coma diabétique, ainsi que son complice. Ils ont été placés en détention provisoire. Ils sont accusés de trouble à l’ordre public et de tentative d’immigration clandestine et risquent une peine de dix 10 ans de prison ferme.

À lire : L’Espagne lance des mandats d’arrêt contre des Marocains

L’enquête se poursuit pour retrouver les douze autres qui ont réussi à s’évader. « Ils ont sans doute peur, après avoir entendu que leurs compagnons sont entrés en prison et sont accusés de crimes très graves […] Ils se déplacent donc avec la plus grande prudence », expliquent les mêmes sources. Selon les premiers éléments de l’enquête, les mis en cause auraient préparé leur coup depuis juillet dernier en publiant sur la page d’un groupe Facebook marocain dénommé « Brooklyn », un post qui détaille les différentes étapes de leur plan. Certains des fugitifs ont même fait des commentaires sur cette page, « se vantant d’avoir atteint leur objectif ». Les autorités espagnoles souhaitent que le Maroc leur confirme que ces derniers sont effectivement des membres de ce groupe.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Enquête - Palma de Majorque - Evasion

Aller plus loin

Évasion à l’aéroport de Majorque : les Marocains nient les faits

Les 21 migrants marocains qui ont provoqué un atterrissage d’urgence en novembre dernier à l’aéroport de Majorque, et profité ensuite de la situation pour fuir, ont nié les faits...

Evasion à l’aéroport : le passager faux « malade » est connu de la justice espagnole

Les autorités espagnoles affirment que le passager marocain qui avait simulé un malaise afin de permettre la fuite d’autres passagers à l’aéroport de Palma est connu de la...

L’Espagne lance des mandats d’arrêt contre des Marocains

La Cour d’instruction de Palma à Majorque a émis cette semaine un mandat d’arrêt national contre les 13 migrants qui se sont évadés à l’aéroport de Palma après un atterrissage...

Espagne : la police recherche toujours les évadés de l’aéroport de Palma

Douze passagers en cavale après l’évasion à l’aéroport de Palma à Majorque sont toujours introuvables, selon les sources policières espagnoles.

Nous vous recommandons

La galère des MRE à la frontière de Sebta (vidéo)

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) n’en peuvent plus de passer des heures à la frontière de Tarajal avant d’entrer au Maroc. Ils ont manifesté pour demander aux autorités de trouver une solution à cette...

Explosion des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël

Les accords de normalisation signés entre Israël et quatre pays arabes dont le Maroc favorisent l’explosion des échanges commerciaux. En témoignent les données du Bureau central des statistiques israélien.

La Porsche Panamera de Mohamed Ihattaren brûlée

Mohamed Ihattaren n’a plus sa Porsche Panamera. Le bolide a brûlé dans la nuit de lundi à mardi. La police soupçonne un acte criminel.

La France veut réduire les coûts de transferts des MRE

Le gouvernement français vient d’introduire un texte de loi au parlement pour réduire les coûts de transferts de fonds effectués par les étrangers résidant dans le pays dont les Marocains.

Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie se sont dégradées à cause de l’attitude d’Alger envers le roi Mohammed VI et le Maroc.

Chelsea : le public réclame le départ de Hakim Ziyech 

Plus rien ne va pour Hakim Ziyech. Depuis qu’il s’est remis de sa blessure, il ne cesse de collectionner les mauvaises nouvelles. Un temps adulé par les supporters de Chelsea pour ses performances, la magie semble avoir disparu pour laisser place aux...

Nasser Bourita : « Le ciel est la limite » du partenariat entre le Maroc et Israël

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a participé ce mercredi 22 décembre à la célébration par visioconférence du premier anniversaire de l’accord tripartite Maroc-États-Unis-Israël,...

Un Espagnol sauvé in extremis par un Marocain

Le Marocain Mohamed Amezian El Harrak, agent de sécurité en charge de l’accueil au Centre de santé San Pedro d’Alcantara (Sud de l’Espagne), a été contraint de pratiquer la manœuvre de Heimlich sur un homme arrivé en état d’étouffement au...

Gazoduc Maroc – Nigeria : le groupe russe OMK ne veut pas investir dans le projet

Les informations selon lesquelles, le groupe russe OMK, spécialisé dans la métallurgie, était impliqué dans le financement du projet de gazoduc Maroc – Nigeria, sont fausses. La direction a apporté un démenti, niant toute intention d’investir dans ce...

Maroc : on en sait un peu plus sur les trois MRE décédés dans un tragique accident de la route

Les vacances au Maroc d’une famille de Marocains résidant à Ans (Liège) ont tourné au cauchemar. Cette famille a été victime d’un terrible accident de la route. Trois des quatre enfants du couple sont décédés sur le...