Un responsable algérien veut exclure le Maroc du Maghreb arabe

1er mars 2021 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri affirme que le «  Maroc doit choisir entre la normalisation avec Israël et l’Union du Maghreb », s’alignant ainsi derrière la proposition de Rached Ghannouchi, président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), qui a récemment appelé à une Union du Maghreb à trois excluant le royaume.

« Le Maroc a fait venir les sionistes jusqu’à nos frontières. On ne peut plus lui faire confiance sauf s’il décide de renoncer à la voie qu’il emprunte à présent, a estimé le chef de file du MSP. À ce moment-là, on en parlera ». Il a ajouté la Mauritanie à la liste proposée par le président de l’ARP : « Ghannouchi a parlé de la Tunisie, de l’Algérie et de la Libye et aurait oublié la Mauritanie. Nous, on ajoute celle-ci à ce trio ».

Abderrazak Makri a par ailleurs affirmé son attachement au Maghreb arabe. « Nous nous attachons au Maghreb arabe, et soutenons tout accord signé entre les quatre États et les autres vont suivre comme ce fut le cas pour l’Union européenne (UE)  », a-t-il dit.

Dans une interview à Radio Diwan FM, Rached Ghannouchi avait appelé à une Union du Maghreb à trois qui devrait être composée de la Libye, l’Algérie et de la Tunisie. « Cela devrait être le point de départ pour relancer le rêve de l’Union du Maghreb arabe, qui aidera à résoudre les problèmes de la Tunisie », avait-il déclaré, soulignant que le projet devrait inclure l’ouverture des frontières entre les trois pays afin de préserver un avenir commun pour les pays du Maghreb.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Tunisie - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Abdelmadjid Tebboune : l’Algérie "n’abandonnera pas la question du Sahara occidental"

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré que son pays "n’abandonnera pas la question du Sahara occidental". Une manière pour lui de réitérer son soutien au...

Des soucis avec la justice pour Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et Zbarbooking

En compagnie du snapchatteur franco-marocain Zbarbooking et du Franco-algérien Hedi Bouchenafa, l’acteur algérien Brahim Bouhlel a diffusé une vidéo dans laquelle il insulte les...

La Tunisie et la Libye veulent relancer l’UMA

Lors d’un entretien téléphonique, les présidents du Haut conseil de l’État libyen, Khaled Al Michri, et de l’Assemblée des représentants du peuple, Rashed Ghanouchi, ont convenu...

Normalisation Maroc-Israël : une surprise inattendue pour l’Algérie et la Tunisie

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël est une surprise inattendue pour l’Algérie et la Tunisie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.