Le régime algérien cherche à "détruire" le Maroc

26 décembre 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

«  Le Maroc est dans la ligne de mire du régime militaire algérien  », affirme Ahmed Ounaies, ancien ministre des Affaires étrangères tunisien. Ce dernier salue la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara qui est une «  victoire qui va préserver tous les pays du Maghreb de l’Algérie  ».

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Al Ayyam, l’ancien diplomate tunisien a dénoncé les visées hégémoniques de l’Algérie. «  Par chance, le royaume du Maroc a pu faire face à cette politique hégémonique avec tous les moyens dont il disposait. Grâce à Dieu, le royaume du Maroc, qui est fondé sur des bases solides, est toujours là, stable et inébranlable  », s’est-il félicité, affirmant que depuis l’attaque d’Amgala, le régime algérien ne cesse de manœuvrer pour détruire le Maroc comme il a déjà fait tomber le régime d’Ould Dadda.

Pour le responsable tunisien, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara «  est une victoire pour nous tous  ». «  C’est une victoire qui va nous préserver tous (de l’Algérie). C’est pour cela que nous soutenons et appuyons le royaume du Maroc  », a-t-il dit. Selon lui, si le Maroc tombait, ce serait le tour de la Tunisie. M. Ounaies a rappelé comment l’Algérie avait fait pression sur l’ancien président Habib Bourguiba jusqu’à lui arracher une partie du territoire tunisien.

L’ancien ambassadeur à Moscou a également soutenu la position de l’ancien président tunisien Moncef Merzouki sur la question du Maghreb. «  En Tunisie, nous n’accepterons pas d’un Maghreb à six États, tout comme nous rejetons l’hégémonie du régime des militaires algérien  », a-t-il martelé. «  La Tunisie n’a jamais cru en l’existence d’une entité sahraouie, nous croyons en l’accord de Marrakech (en 1989) qui a réuni cinq pays. Et si nous veillons aujourd’hui à la stabilité et à la préservation de l’intégrité des cinq pays, nous pourrons obtenir un Maghreb équilibré et construire un marché commun et, par-delà, bâtir la prospérité économique de la région  », a poursuivi l’ancien diplomate.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Tunisie - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Algérie tacle à nouveau le Maroc

L’Algérie ne se prive pas de tacler le Maroc sur plusieurs questions. Amar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement algérien affirme que le royaume...

L’Algérie menace-t-elle le Maroc ?

L’Armée algérienne menace indirectement le Maroc et se dit prête à faire face aux éventuelles menaces venant du royaume.

Saâdeddine El Othmani qualifié de « traître » par les islamistes algériens

« Sioniste », « traître », c’est ainsi que sont qualifiés le parti Justice et Développement (PJD) et son chef, le Premier ministre Saad Eddine El-Othmani par le chef du...

L’Algérie accuse le Maroc de cyberharcèlement

L’Algérie accuse le Maroc de cyber-harcèlement. Son ministre de la Communication, Ammar Belhimer, en a fait part dans une interview dans laquelle d’autres pays sont également...

Ces articles devraient vous intéresser :

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.