Retrait d’agrément : l’Exécutif des musulmans de Belgique va saisir le Conseil d’État

22 juin 2023 - 18h40 - Belgique - Ecrit par : A.P

L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) va déposer dans les prochains jours un recours devant le Conseil d’État contre l’arrêté royal du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open-VLD) qui institue le Conseil musulman de Belgique (CMB), créé le 6 juin dernier.

L’EMB déposera ce recours avant le 26 juin, date à laquelle il cessera d’être l’organe représentatif du culte musulman en Belgique, confie son avocat, Me Alexis Deswaef, au journal Le Soir. Dans sa requête, l’EMB conteste la reconnaissance du Conseil musulman de Belgique (CMB) créé le 6 juin dernier, laquelle entraîne la dissolution de l’Exécutif des musulmans de Belgique. « Cette ingérence du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne dans le culte musulman est inacceptable. Ce nouveau Conseil musulman de Belgique n’est pas représentatif. C’est une création téléguidée par le ministre », explique l’avocat.

À lire : Le retrait de la reconnaissance de l’Exécutif des musulmans de Belgique enclenché

L’avocat dénonce un manque de transparence dans le processus ayant conduit à la création du CMB, ainsi que le non-respect du délai du « 14 septembre 2023 » fixé par le ministre de la Justice dans l’Arrêté royal du 29 septembre 2022 pour permettre à l’EMB de libérer les affaires courantes avant sa dissolution. « Le ministre s’ingère de manière autoritaire dans l’organe représentatif d’un culte. Il a voulu se faire le scalp de l’EMB. On imagine difficilement qu’il puisse se comporter ainsi avec les autres cultes reconnus », regrette Alexis Deswaef qui dénonce une « précipitation » dans la procédure de reconnaissance du CMB.

À lire : L’Exécutif des Musulmans de Belgique porte plainte pour « injures et humiliations »

« C’est un nouveau coup de force. », commentent certaines sources qui s’inquiètent également du manque de transparence dans ce dossier. « On ne peut pas créer une ASBL avec quatre personnes, élaborer un plan et espérer être le porte-parole des 800 000 musulmans de Belgique », fustige l’imam de Gand, Khalid Benhaddou, sur De Wereld Vandaag sur Radio 1.

À lire : L’Exécutif des Musulmans de Belgique renouvelle bientôt ses instances

Répondant mercredi aux questions de certains députés à la commission de la Chambre, le ministre de la Justice a expliqué que l’EMB « n’a pas réussi à représenter la communauté musulmane de manière transparente et professionnelle. […] L’EMB avait depuis longtemps perdu toute légitimité ». Vincent Van Quickenborne assure avoir consulté des membres de la communauté musulmane qui auraient relevé « l’ingérence étrangère, l’amateurisme, le clientélisme et le manque de niveau intellectuel » à l’EMB. Le CMB, précise-t-il, est une instance « provisoire » qui aura pour mission de désigner les enseignants et consultants en islam et de faire une tournée dans les mosquées et la communauté musulmane en vue de la mise en place d’un nouvel organe définitif.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Religion - Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) - Islam

Aller plus loin

Le retrait de la reconnaissance de l’Exécutif des musulmans de Belgique enclenché

Longtemps critiqué par le gouvernement, l’Exécutif des musulmans de Belgique pourrait être dissout dans quelques jours. Le ministre de la Justice l’accuse de ne pas être...

L’Exécutif des Musulmans de Belgique porte plainte pour « injures et humiliations »

L’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) vient à nouveau de porter plainte contre le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. Cette fois-ci, la plainte a été déposée...

L’Exécutif des Musulmans de Belgique renouvelle bientôt ses instances

L’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) organise bientôt les élections afin de renouveler ses instances. La Commission de concertation pour le renouvellement de l’organe...

L’exécutif des musulmans de Belgique renouvellera son bureau au mois d’avril

Invité à l’émission +d’Actu, Mehmet Üstün, président de l’exécutif des musulmans de Belgique (EMB), a annoncé le renouvellement du bureau exécutif au mois d’avril, et en a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.