El Othmani laisse un mauvais souvenir à la famille d’Abdelkarim El Khattabi

9 octobre 2021 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Avant la passation des pouvoirs entre Saâdeddine El Othmani et son successeur Aziz Akhannouch, l’ancien chef du gouvernement avait signé un décret d’expropriation pour cause d’utilité publique. Parmi les victimes de cette expropriation se trouvent les El Khattabi, une famille du symbole de la résistance rifaine contre les Espagnols.

Le gouvernement sortant avait besoin de terres pour l’agrandissement de l’Aéroport Acharif Al-Idrissi d’Al Hoceïma. Dans ce sens, Saâdeddine El Othmani avait signé un décret d’expropriation pour cause d’utilité publique. Des familles ont été ainsi dépossédées de plusieurs hectares privés dans la commune de Aït Youssef Ouali, rapporte Magrheb Intelligence. Une dizaine des membres de la famille d’Abdelkarim El Khattabi figurent parmi les victimes d’expropriation.

À lire : Expropriation des membres de la famille royale marocaine

Signée le 8 septembre dernier, la décision porte la contre-signature de l’ex-ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, désormais ministre de l’Économie et des finances dans le gouvernement d’Akhannouch. L’Office national des aéroports (ONDA) fera exécuter cette décision.

Sujets associés : Espagne - Aziz Akhannouch - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Expropriation des membres de la famille royale marocaine

Le gouvernement de Saâdeddine El Othmani a décidé d’exproprier des membres de la famille royale. Une décision a été prise dans ce sens.

El Othmani reprend son métier de psychiatre

Le retour de Saâdeddine El Othmani à son métier de psychiatre sera effectif dans les tout prochains jours. L’ex-chef du gouvernement s’apprête à rouvrir son cabinet situé en...

Tanger : des expropriations en vue pour sauver le projet de la nouvelle décharge

Face au retard qu’accuse la concrétisation du projet de la nouvelle décharge à Tanger, la commune veut recourir à des expropriations afin de lancer à temps le projet.

Maroc : une loi pour réformer l’expropriation en étude au parlement

Une nouvelle proposition de loi relative aux expropriations immobilières pour utilité publique est actuellement sur la table des parlementaires. Elle vise à obliger l’État ou...

Ces articles devraient vous intéresser :

Loi de finances 2023 : Akhannouch demande aux ministres de réduire les dépenses

Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a demandé aux ministres de réduire les dépenses de fonctionnement de leurs départements et de faire des économies sur leurs déplacements (en avion et voitures de fonction).

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

Aziz Akhannouch appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.

Aziz Akhannouch a perdu 200 millions de dollars en 7 mois

La crise touche également les milliardaires. Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, l’une des plus grandes fortunes du pays, a perdu quelque 200 millions de dollars en 7 mois.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Maroc : tenue correcte exigée dans l’administration publique

Les fonctionnaires marocains sont désormais invités à soigner leur tenue vestimentaire sur leur lieu de travail. Les costumes complets avec cravate ou une djellaba traditionnelle, sont ainsi recommandés. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par...