La famille de Miloud, battu à mort à Toulouse, réclame justice et vérité

16 juillet 2023 - 07h20 - France - Ecrit par : A.P

La famille de Miloud, 24 ans, battu à mort en pleine rue le 22 février à Toulouse, veut connaître la vérité sur la mort du jeune homme. Elle espère que toute la lumière sera faite sur ce meurtre d’une rare violence.

Les proches de Miloul gardent de lui le souvenir d’un jeune homme « très serviable » qui devrait souffler ses 25 bougies mardi dernier. « Des mamies m’ont dit que régulièrement, il aidait à porter les courses, qu’il était généreux », raconte son père, Abdé, à La Dépêche. Le jeune homme, qui travaillait comme livreur et se préparait à convoler en justes noces avec sa fiancée, était bien intégré dans la société et n’était pas connu des services de police.

Le 22 février, le jeune Toulousain a été retrouvé gisant sur la voie publique par son frère qui a réussi à localiser sa position. Il a été violemment agressé par plusieurs personnes alors qu’il était allé récupérer des affaires dans la voiture vandalisée d’une amie dans la métropole occitane. Le visage tuméfié et inconscient, Miloud a été réanimé par les services d’urgence avant d’être transporté dans un état critique à l’hôpital où il a rendu l’âme deux jours plus tard.

À lire : La famille de Zakaria Mennouni, tué par la police en France, réclame justice et vérité

La police a ouvert une enquête pour « rechercher les causes des blessures » et pour meurtre. Les agents de l’unité des atteintes aux personnes de la sûreté départementale ont procédé à des constatations dans le quartier toulousain de la Bagatelle la nuit du drame. La famille du jeune homme collabore avec la police pour la manifestation de la vérité, assurent Mes Emmanuelle Franck et Alexandre Martin, avocats de la famille.

« Lorsqu’un jeune est tué par la police, injustement, on s’insurge et se révolte. Lorsque des voyous tuent un jeune homme rendant service dans nos quartiers, sous nos fenêtres, on se tait ? Deux poids, deux mesures », déplore la famille, regrettant le silence autour de la mort de Miloud, comparativement à celle de Nahel, tué par un policier à Nanterre fin juin. Elle espère que « les responsables de ce crime atroce seront rapidement identifiés ».

Sujets associés : France - Toulouse - Enquête - Décès - Violences et agressions

Aller plus loin

Agression raciste à Valence : Un Marocain demande des comptes et réclame justice

Le jeune Marocain qui avait été victime en mars dernier d’une violente agression raciste de la part des agents de sécurité d’une boite de nuit de Valence, en Espagne, et ayant...

Épinay : les familles de Kamel et Omar décédés après une chute réclament la vérité

Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) se penchera dès lundi 30 janvier sur le dossier de Kamel Benstaali et d’Omar Azzouz, deux employés décédés en 2019 après...

La famille d’Aymen tué à Montpellier réclame justice

La famille d’Aymen, adolescent de 14 ans, percuté par une voiture folle et tué le 14 décembre, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France, réclame justice.

La famille de Zakaria Mennouni, tué par la police en France, réclame justice et vérité

N’ayant pas reçu jusque-là le rapport de l’autopsie réalisée en France, la famille de Zakaria Mennouni, jeune étudiant de 26 ans, tué par la police française à Blois le 22 avril...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Amine Adli perd sa maman, la FRMF présente ses condoléances

Amine Adli est frappé par un énorme malheur. L’attaquant des Lions de l’Atlas et du Bayer Leverkusen vient de perdre sa maman.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.