Fatima, Marocaine de 45 ans, victime d’un crime sexiste

31 janvier 2024 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le corps sans vie de Fatima, une Marocaine de 45 ans, a été retrouvé dimanche, dans un véhicule sur une route dans la région de Garganta del Ter (Gérone) en Espagne. Elle aurait été victime d’un crime sexiste.

Fatima est arrivée en 2014 à Torroella de Montgrí (Gérone), une petite ville de 11 000 habitants où elle vivait et travaillait dans le secteur de la restauration. La quarantenaire d’origine marocaine a été retrouvée morte dimanche, au volant d’un véhicule. Elle avait plusieurs marques de coups de couteau sur le corps, ce qui a conduit les Mossos d’Esquadra à ouvrir une enquête pour homicide.

Des sources proches du dossier ont confié à Ara.es que la piste du crime sexiste est envisagée, au stade actuel de l’enquête. Pourtant, la victime n’a jamais porté plainte contre son compagnon qui est toujours recherché, fait savoir le tribunal supérieur de justice de Catalogne. Des sources municipales affirment aussi n’avoir pas noté une intervention des services sociaux auprès de Fatima en tant que victime de violence conjugale.

À lire : Espagne : émoi après le décès d’une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari

Les proches de la Marocaine ont signalé sa disparition aux Mossos d’Esquadras samedi, après avoir tenté en vain de la joindre sur son téléphone portable. Finalement, ils ont réussi à localiser le téléphone, ce qui a permis aux Mossos de retrouver Fatima dans la voiture près de l’embouchure du Ter. Une autopsie est en cours pour déterminer la cause exacte du décès.

Selon les mêmes sources, Fatima vivait avec son fils adulte à Torroella. La mairie a annoncé la triste nouvelle à un de ses frères qui ne réside pas dans la ville et l’a assuré d’ores et déjà de son « aide et soutien », a indiqué lundi Jordi Colomí, le maire de Torroella, condamnant par ailleurs ce crime. Le conseil communal a décrété deux jours de deuil officiel dans la ville. Si la thèse du crime sexiste est confirmée, Fatima en serait la première victime de l’année 2024.

Sujets associés : Gérone - Espagne - Homicide - Femme marocaine - Violences et agressions - MRE

Aller plus loin

Espagne : la Marocaine tuée par son ex-mari avait pourtant porté plainte

La Marocaine tuée par son ex-mari à Adeje, dans la région de Tenerife, est la quatrième victime de violence sexiste en Espagne. Elle avait refusé de témoigner contre son...

Un Marocain, malade mental, poignarde à mort son ex-femme en Espagne

Le tribunal d’instruction de Barbastro a retiré vendredi le droit parental au Marocain qui a poignardé à mort son ex-femme Hassna A, 35 ans, également d’origine marocaine,...

Espagne : 26 ans de prison pour un Marocain qui a poignardé à mort son ex-femme

Le tribunal supérieur de justice d’Aragon a confirmé la peine de 26 ans de prison contre le Marocain Abdelkader B.M, qui a poignardé à 12 reprises son ex-femme, Hassna A.,...

Espagne : émoi après le décès d’une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari

Un Marocain de 44 ans a été arrêté après avoir poignardé à mort son ex-femme de 46 ans, également d’origine marocaine, et blessé l’un de leurs enfants qui tentait de défendre sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Les MRE face au défi du développement local

Ce mercredi 10 août, le Maroc célèbre la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Placée sous l’égide du ministère chargé des affaires étrangères et des MRE, ces journées visent à consolider les canaux de dialogue avec les...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Marhaba 2022 : un parti espagnol accuse Balearia d’augmenter ses prix

Le député et porte-parole de Ceuta Ya !, Mohamed Mustafa, a accusé Balearia d’augmenter les prix des billets de ferry en pleine Opération Marhaba.