Fatima-Zahra Mansouri retrouve son fauteuil de maire de Marrakech

17 septembre 2021 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Fatima-Zahra Mansouri, première femme maire de Marrakech, vient de retrouver son fauteuil de présidente du conseil communal de la ville ocre.

Fatima-Zahra Mansouri se présentait sous la bannière du Parti Authenticité et Modernité (PAM) et a recueilli 79 voix. Un nouveau mandat de six ans (2021-2027) qui permettra à l’élue d’accomplir les projets structurants qu’elle menait dans la ville avant son éviction en 2015. La présidente du conseil national du PAM avait déjà occupé cette fonction entre 2009 et 2015.

À lire : Fatima-Zahra Mansouri en passe de retrouver son fauteuil de maire de Marrakech

À l’issue des résultats des élections communales, son parti a obtenu 40 sièges — dans les cinq arrondissements Menara, Gueliz, Medina, Sidi Youssef Ben Ali et Nakhil — sur 179. Favorite pour le poste de maire, Fatima-Zahra Mansouri avait négocié une alliance avec le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le parti de l’Istiqlal (PI). Des négociations qui se sont avérées fructueuses. Elle redevient présidente du conseil communal de la ville ocre et succède ainsi à l’ancien maire PJD, Akram Belkaid.

Sujets associés : Marrakech - Elections - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Aller plus loin

Marrakech : deux ans de prison pour un adjoint au maire

Le tribunal de Marrakech a condamné mercredi, l’ancien adjoint au maire de la ville Mohamed Al Hour à deux ans de prison ferme assortis de 50 000 Dh d’amende pour dilapidation...

Elections : le PAM se félicite des résultats obtenus

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), s’est réjoui des résultats obtenus aux élections législatives.

Marrakech : un ancien adjoint au maire en prison

Hamid Chehouani, l’un des adjoints à l’ancien maire de Marrakech, a été condamné lundi à 18 mois de prison ferme et au paiement de 5 000 dirhams pour « fraude, abus d’autorité...

Fatima-Zahra Mansouri en passe de retrouver son fauteuil de maire de Marrakech

Fatima-Zahra Mansouri, première femme maire de Marrakech, pourrait retrouver son fauteuil de maire. Sortie victorieuse des dernières élections législatives, communales et...

Ces articles devraient vous intéresser :

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs au cas où un réajustement de l’équipe gouvernementale se confirmait.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.