Recherche

Maroc : on ne joue pas avec l’armée

© Copyright : DR

19 juin 2019 - 21h40 - Société

Quatre individus dont le Directeur d’une agence de "Barid Bank", ont été condamnés à de la prison ferme, suite à la contrefaçon des cachets et des signatures de colonels de l’armée marocaine, et à l’usurpation de l’identité de ceux-ci, pour contracter des crédits bancaires.

La Chambre criminelle près la Cour de première instance de Rabat a condamné les quatre individus à des peines allant de 2 à 3 ans de prison ferme, assortis d’une amende forfaitaire de 5.000 dirhams, pour chacun des prévenus.

Selon Assabah, l’organisme de crédit, "Barid Bank", par ailleurs, a eu droit à une indemnisation de l’ordre de 300.000 dirhams, pour les dommages subis, suite à la production par les prévenus de fausses attestations de travail et de salaire, dans le but de contracter des crédits de consommation au nom d’officiers de l’armée.

Les quatre mis en cause ont été inculpés de crimes liés à la corruption, de détournement et de dilapidation de fonds publics, de falsification et d’utilisation de documents administratifs puis de contrefaçon de cachets d’État.

Le quotidien écrit que le Directeur de l’Agence de "Barid Bank", condamné a 3 ans de prison ferme, a réussi à débloquer un total de 27 crédits au profit des autres personnes. Le journal ajoute que plusieurs directeurs des agences de "Barid Bank", impliqués dans ces opérations de détournement de fonds publics, n’ont pas été inquiétés par la justice.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact