Ce que l’on reproche au député arrêté à Fès

2 avril 2022 - 20h40 - Ecrit par : A.P

Les malversations du député Rachid El Fayek et de son frère, président du Conseil préfectoral de Fès, ont été révélées au grand jour après des enquêtes menées par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Elles sont liées à des violations du code de l’urbanisme et de l’abus de pouvoir sous toutes ses formes.

Le député Rachid El Fayek, qui dirige la commune d’Ouled Tayeb depuis des années, a violé pendant longtemps les règles de l’urbanisme. C’est ce que révèlent les enquêtes menées par la BNPJ qui font état de transformation de parkings en habitation ou en locaux commerciaux, de non-respect des marges de recul dans la construction et d’autorisations de construire sans aucune prise en compte du plan d’aménagement de la commune.

Toutes ces irrégularités qui privaient la commune d’importantes ressources financières, sont l’œuvre du député Rachid El Fayek et de son frère, Jawad El Fayek, président du Conseil préfectoral de Fès, fait savoir le quotidien Al Akhbar, précisant que les deux responsables sont allés jusqu’à établir des procurations signées par des habitants au profit de Jawad El Fayek, moyennant 2 000 dirhams, afin d’activer un plan d’aménagement en leur nom.

À lire : Safi : un conseiller communal arrêté pour corruption

Les frères El Fayek exigeaient également des sommes d’argent avant d’autoriser les raccordements au réseau public d’eau potable, d’assainissement et/ou d’électricité.

L’abus de pouvoir et le trafic d’influence ont conduit le président de la commune à construire une résidence atypique, dotée de caméras de surveillance et des passages secrets qui lui permettent de se rendre dans une autre résidence jouxtant celle-là sans être vu. C’est dans cette résidence qu’il réalisait toutes ses transactions douteuses. Arrêté et placé en détention à la prison de Bourkayz, il sera poursuivi par la Cour d’appel de Fès avec cinq personnes en état de détention et neuf en état de liberté provisoire.

Tags : Fès - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre, en flagrant délit de...

Le vice maire de Salé arrêté pour abus de pouvoir

Jamaâ Mouâtassim, le vice maire de Salé et membre du secrétariat général du parti Justice et Développement (PJD), a été arrêté mercredi en raison d’une plainte pour abus de pouvoir,...

Mafia de l’immobilier à Fès : report du procès du député Rachid El Fayek

Aussitôt ouvert mardi au tribunal de Fès, le procès du député Rachid El Fayek et ses coaccusés, a été reporté au 26 avril, à la demande de la défense.

Meknès : un magistrat en prison pour corruption

Le procureur général du Roi près la cour d’appel de Meknès a ordonné l’interpellation d’un magistrat poursuivi pour corruption.

Nous vous recommandons

Nabila Mounib élue

Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti Socialiste Uni (PSU), inscrite sur la liste régionale du parti à Casablanca, a remporté un siège mercredi, à l’issue des législatives.

Le trafic aérien international reprend son envol au Maroc

L’Office national des aéroports (ONDA) indique que le trafic commercial international a enregistré une hausse considérable au cours de la période allant du 15 juin au 31 août 2021. En tout, plus de 3,5 millions de passagers accueillis à travers 31 202 vols...

Miss Univers 2021 : Kawtar Benhalima veut défendre les couleurs du Maroc

Quatre jours après son élection en tant que représentante du Maroc au prestigieux concours de beauté dénommé Miss Univers, Fatima-Zahra Khayat, à cause d’une foulure à la cheville, a été obligée de remettre la couronne à sa première dauphine Kawtar Benhalima,...

Sahara : la tension monte entre le Maroc et le Front Polisario

La tension entre le Maroc et le Front Polisario monte. En témoigne la récente attaque marocaine par drone près de la frontière avec la Mauritanie qui aurait fait des morts et des blessés.

Le Maroc maîtrise son risque-pays

Malgré la crise sanitaire, le Maroc a réussi à maintenir tous ses indicateurs du risque-pays au vert, ceci grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir l’économie.

Le PP demande une réponse ferme du gouvernement aux « attaques » du Maroc

Le Parti populaire (PP) de Melilla a demandé au gouvernement espagnol de répondre fermement au Maroc qui envisage de construire de nouvelles fermes piscicoles sur la route maritime reliant Almería à Melilla, après celle installée dans les eaux...

Younes Belhanda dit tout le mal qu’il pense de Vahid Halilhodžić

L’international marocain Younès Belhanda revient sur son absence en sélection marocaine et en évoque les vraies raisons. Il ne veut plus rejoindre l’effectif des Lions de l’Atlas même si le sélectionneur Vahid Halilhodžić le...

La société israélienne Mehadrin veut produire des avocats au Maroc

La société israélienne Mehadrin, spécialisée dans la production et l’exportation de fruits et légumes, vient de créer une joint-venture au Maroc pour cultiver des avocats en vue d’étendre sa production en Afrique et en Amérique latine et ainsi répondre à la...

Trop chers, les Marocains annulent leurs voyages

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al Adha, de nombreuses familles se voient contraintes d’annuler leur voyage en autocar. Et pour cause, la flambée des prix des billets.

La femme d’Achraf Hakimi de nouveau enceinte ?

Hiba Abouk, l’épouse de l’international marocain d’Achraf Hakimi serait à nouveau enceinte. Des photos tendent à confirmer cette deuxième grossesse.