Fès : démantèlement d’un vaste réseau de voleurs et de trafiquants de drogues

29 mai 2021 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : J.D

Deux individus aux antécédents judiciaires ont été appréhendés par les éléments de la police judiciaire du district de sûreté de Fès. Âgés de 18 et 44 ans, ils sont soupçonnés d’appartenir à un réseau criminel actif dans plusieurs activités criminelles dont le vol, l’escroquerie et le trafic de drogues.

De source proche du dossier, les membres de cette bande criminelle se fait passer pour des gardiens de voiture et profite de cette couverture pour voler les voitures en usant de chantage sur les usagers de la route, en vendant de la drogue, des boissons alcoolisées. Il leur est reproché en outre, des faits d’enlèvement et demande de rançon.

Après perquisitions au domicile du principal suspect, sis dans une ferme agricole dans la banlieue e Tawat, ainsi que chez d’autres personnes suspectées d’appartenir au réseau, la police a saisi les outils utilisés pour forcer des serrures, sept voitures et des trois motos portant des plaques forgées, ainsi que des armes blanches, un pistolet en plastique, des gilets jaunes, une quantité de résine de cannabis et des bouteilles de boissons alcoolisées, indique la même source.

Le démantèlement de ce réseau criminel s’inscrit dans le cadre de la poursuite des recherches et enquêtes menées après l’arrestation de 22 personnes déférées devant le parquet de Fès. Les deux bandes mènent les activités criminelles de même nature.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Criminalité - Trafic - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Escroquerie

Aller plus loin

Colombie : des diplomates marocains dépouillés après une soirée avec des femmes

Trois fonctionnaires de l’ambassade du Maroc en Colombie, parmi eux le Secrétaire de cette ambassade, ont été victimes d’un vol perpétré par au moins deux femmes.

Espagne : vaste opération de démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain

La Garde civile a lancé une vaste opération de démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain dénommée « opération Limoneros ». Dans ce cadre, 400 agents ont été...

Un Espagnol arrêté avec 850 Kg de drogue à Tanger Med

Un camion de transport international portant des plaques d’immatriculation étrangères a été intercepté au port Tanger Med par les éléments de la Sûreté nationale et de la...

Plus de 2 tonnes de drogue et 98 Kg de haschich saisis à Tanger

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont réussi, dimanche, la mise en échec d’une tentative de trafic international de drogue et de haschich.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...