Casablanca : une bande de voleurs de semi-remorques épinglée

24 juillet 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

La police judiciaire de Bernoussi à Casablanca a mis la main sur trois individus soupçonnés d’appartenir à un vaste réseau de voleurs de camions-remorques.

La bande criminelle est composée de chauffeurs, de mécaniciens ainsi que de receleurs spécialisés dans le vol de camions-remorques appartenant à des sociétés, rapporte le quotidien Assabah.

L’affaire a éclaté quand la direction d’une entreprise à Casablanca a découvert que l’un de ses camions avait disparu dans des circonstances troubles avec une cargaison de plusieurs tonnes de matériaux de construction.

Le chauffeur du camion, qui avait été recruté à peine quatre mois plus tôt par la société, avait éteint son portable. Ce qui a orienté les investigations policières vers ce dernier, souligne le quotidien.

A lire : Casablanca : Des voleurs simulent de faux accidents pour braquer les motards

Les voleurs procédaient au démontage des camions-remorques dans une ferme à El Jadida pour les écouler en pièces détachées dans le souk des ferrailleurs.

La police judiciaire de Bernoussi a déféré trois d’entre eux, dont un chauffeur et deux individus qui résidaient dans la ferme précitée, devant le procureur du Roi près de la cour d’appel. Le parquet les a poursuivis en état d’arrestation pour constitution d’une bande criminelle tandis que leurs complices sont activement recherchés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Enquête - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Marrakech : la police aux trousses d’une bande de voleurs de panneaux solaires

Les membres d’une bande criminelle spécialisée dans le vol de panneaux solaires ont semé la terreur dans la région de Marrakech. Une enquête est ouverte par les services...

Diplomates dépouillés en Colombie : un coup monté par des services de renseignement ennemis ?

Les services de renseignement ennemis seraient derrière l’affaire des diplomates marocains drogués et victimes d’un vol perpétré par deux prostituées. L’enquête ouverte au Maroc...

Casablanca : Des voleurs simulent de faux accidents pour braquer les motards

Une bande de malfrats composée de 3 ou 4 personnes au moins, fait parler d’elle à Casablanca. En pleine nuit, après l’heure du couvre-feu, ces voleurs simulent de faux...

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...