Recherche

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

© Copyright : DR

14 juillet 2021 - 20h00 - Société - Par: A.P

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans l’illégalité, ont exprimé leur ras-le-bol. Ils demandent aux autorités de prendre leurs responsabilités et de mettre fin à ces abus.

Des faux gardiens de voitures, sans autorisation légale d’exercer, pullulent dans la ville de Casablanca et arnaquent les automobilistes. Ces derniers, lassés par les comportements abusifs de ces gardiens illégaux, se sont mobilisés pour dénoncer leurs pratiques illégales, rapporte La Vie Éco. Indignés, ils ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux avec une série de hashtags (#non aux gilets jaunes, #retrousse tes manches).

À lire : Le prix des parkings irrite les Casablancais

Plusieurs victimes de ces faux gardiens sans scrupule qui pratiquent des prix abusifs selon leur convenance et la zone de stationnement, ont dénoncé les comportements agressifs de ces derniers. « Les prix des places de parking sont exorbitants et les faux gardiens exigent de payer d’avance pour le stationnement, même pour une très courte durée, outre l’obligation de devoir payer à chaque arrêt », dénonce Amine, un automobiliste, précisant qu’il s’agit d’une « arnaque pure et dure » qui peut conduire à des échauffourées.

À lire : Marrakech : colère des gardiens de parkings après l’harmonisation des prix (vidéo)

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb n’a pas tardé à réagir face aux campagnes contre les abus de ces faux gardiens afin de mettre fin à cette situation d’anarchie et de sanctionner les contrevenants. Lors d’une réponse à une question orale sur « l’absence d’un cadre réglementaire régissant la profession du gardiennage des voitures » en mai dernier, il avait indiqué que l’organisation et la gestion des parkings publics sont du ressort des conseils communaux. Plusieurs communes ont opté pour la gestion déléguée de ce service par des sociétés privées, a-t-il souligné.

À lire : Parkings à Marrakech : de nouvelles mesures pour éviter l’arnaque

Les autorités provinciales sont en train d’étudier la question de l’organisation des parkings de voitures, en collaboration avec les autorités locales, la Sûreté nationale et la Gendarmerie royale afin de garantir plus de sécurité et de fluidifier la circulation de manière générale. Dans ce sens, les autorités de Casablanca ont mis en place une plateforme numérique pour enregistrer les plaintes contre ces gardiens de voitures véreux.

Mots clés: Automobile , Casablanca , Arnaque

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact