Parkings à Marrakech : de nouvelles mesures pour éviter l’arnaque

19 novembre 2020 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les nombreuses plaintes d’automobilistes et de motards au sujet des prix fixés par des gardiens de parkings sont à l’origine des nouvelles mesures prises par les autorités de Marrakech.

Pour réguler cette situation, les autorités de la ville ocre ont érigé près d’une centaine de panneaux à l’entrée des parkings de la ville sur lesquels sont inscrits les prix réglementaires fixés par la ville, rapporte Al Massae.

Selon la nouvelle tarification, le coût du stationnement peut varier entre 1 et 3 dirhams selon des horaires du jour ou de la nuit contre 10 DH pour moins d’une heure de stationnement dans la ville.

Ce changement des prix qui sera imposé sur tous les parkings a reçu un très bon accueil de la part des Marrakchis.. Cette nouvelle mesure risque d’entraîner la fermeture de certains parkings dont les gérants seront obligés de reconvertir, précise-t-on.

Sujets associés : Marrakech - Automobile

Aller plus loin

Mauvaise surprise pour les habitants de Marrakech

Plusieurs centres commerciaux de la ville de Marrakech ont décidé de faire payer leur parking aux clients. Cette mesure dénoncée par un collectif de citoyens, qui réclament...

Agadir aura bientôt son premier parking souterrain

La ville d’Agadir aura bientôt son premier parking souterrain. Les travaux, d’un coût total de 80 millions de dirhams, vont durer 24 mois et seront exécutés par l’entreprise...

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans...

Comment Casablanca veut en finir avec les gardiens de parking

Le Conseil de la ville de Casablanca lance, dès la semaine prochaine, une vaste opération de démantèlement des parkings illégaux, pour finir avec l’anarchie observée dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.