Agadir aura bientôt son premier parking souterrain

7 avril 2021 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La ville d’Agadir aura bientôt son premier parking souterrain. Les travaux, d’un coût total de 80 millions de dirhams, vont durer 24 mois et seront exécutés par l’entreprise marocaine TGCC.

Ce parking souterrain disposera de deux sous-sols d’une capacité de 600 places de stationnement, rapporte Maghreb Intelligence. Il fera partie intégrante du parc Al Inbiâat qui sera réalisé sur un domaine de 11 500 m². Le projet est conduit par la SDL Agadir Souss-Massa aménagement.

Le gros œuvre a été confié à l’entreprise TGCC. Elle assurera dans ce cadre les travaux d’étanchéité et d’isolation, d’électricité, de plomberie-sanitaire, de protection incendie, de revêtement ainsi que d’aménagement extérieur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - BTP

Aller plus loin

Parkings à Marrakech : de nouvelles mesures pour éviter l’arnaque

Les nombreuses plaintes d’automobilistes et de motards au sujet des prix fixés par des gardiens de parkings sont à l’origine des nouvelles mesures prises par les autorités de...

Stationnement anarchique à Casablanca : un problème qui n’en finit pas

Les Casablancais dénoncent une recrudescence de l’incivisme lié au stationnement anarchique des voitures. Pour l’instant, aucune solution pérenne n’a été mise en place et les...

Rabat : le nouveau parking de Bad El Had opérationnel

Les autorités de Rabat ont annoncé l’ouverture dès vendredi du nouveau parking souterrain de Bad El Had, qui permettra à la municipalité de régler en partie les difficultés de...

Tanger se dote cinq nouveaux parkings

La ville de Tanger dispose désormais de 5 parkings en vue de décongestionner le trafic sur ses axes routiers.

Ces articles devraient vous intéresser :

Copropriétés au Maroc : les impayés qui ruinent l’immobilier

Au Maroc, la copropriété fait face à de graves difficultés, notamment le non-paiement des cotisations. De quoi impacter négativement le secteur de l’immobilier marocain.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Le Maroc accélère les chantiers d’infrastructures, d’hôtellerie et de transport

Le Maroc accélère la mise en œuvre de projets de construction d’infrastructures sportives, hôtelières et de transport dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il organise conjointement avec l’Espagne et le Portugal. Une manne pour les...

CAN 2025 et Mondial 2030 : les critères de qualification des stades marocains

Le ministère de l’Équipement et de l’eau a donné des précisions sur les critères de qualifications et les travaux de construction des stades qui accueilleront les matchs de la coupe d’Afrique des nations 2025 et de la coupe du monde 2030.