Tanger se dote cinq nouveaux parkings

10 novembre 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

La ville de Tanger dispose désormais de 5 parkings en vue de décongestionner le trafic sur ses axes routiers.

D’une capacité de 746 places, ces infrastructures viennent appuyer la mise à niveau urbaine de la ville, qui s’inscrit dans le cadre du programme Tanger Métropole et le programme de réhabilitation et de valorisation de la médina de Tanger.

Les travaux de réalisation de ces parkings ne sont pas totalement achevés. Ainsi, les parkings de Bab Marsa (246 places), de Kasbah-haut (19 places) et de Kasbah-bas (39 places), sont déjà opérationnels, alors que ceux de Souk Sidi Bouabid (207 places) et du parking Rentestica (235 places) sont en cours d’achèvement.

A lire : Tanger recycle ses eaux usées pour arroser ses espaces verts

À noter que ces parkings seront gérés par la commune de Tanger qui va les mettre sous gestion déléguée, comme c’est le cas pour le service de stationnement dans la ville.

Sujets associés : Investissement - Tanger

Aller plus loin

Un nouveau parking souterrain de 500 places ouvert à Rabat

Les autorités de Rabat ont annoncé l’ouverture ce samedi du nouveau parking souterrain de Bab Chellah, pour répondre en partie aux besoins de stationnement dans la ville.

Tanger recycle ses eaux usées pour arroser ses espaces verts

Les villes de Tanger et Gzenaya se dotent d’un projet d’épuration et de recyclage des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts. Il est le fruit d’un nouveau...

Agadir aura bientôt son premier parking souterrain

La ville d’Agadir aura bientôt son premier parking souterrain. Les travaux, d’un coût total de 80 millions de dirhams, vont durer 24 mois et seront exécutés par l’entreprise...

Rabat : le nouveau parking de Bad El Had opérationnel

Les autorités de Rabat ont annoncé l’ouverture dès vendredi du nouveau parking souterrain de Bad El Had, qui permettra à la municipalité de régler en partie les difficultés de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoduc Maroc – Nigeria : le groupe russe OMK ne veut pas investir dans le projet

Les informations selon lesquelles, le groupe russe OMK, spécialisé dans la métallurgie, était impliqué dans le financement du projet de gazoduc Maroc – Nigeria, sont fausses. La direction a apporté un démenti, niant toute intention d’investir dans ce...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...