Tanger recycle ses eaux usées pour arroser ses espaces verts

9 juillet 2021 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les villes de Tanger et Gzenaya se dotent d’un projet d’épuration et de recyclage des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts. Il est le fruit d’un nouveau partenariat entre la société délégataire Amendis ainsi que des départements institutionnels concernés et des conseils élus.

Dans un communiqué, les responsables d’Amendis informent que ce projet vise plus précisément à assurer « l’arrosage des principaux espaces verts non desservis dans le cadre de la convention de 2016 à partir des eaux usées traitées issues de la STEP de Boukhalef », ajoutant qu’il vient en complément de la première phase réalisée dans le cadre de la convention signée le 16 décembre 2016.

D’un coût global de 124 millions de dirhams, l’ouvrage engage le Nord en faveur de la préservation des ressources hydriques et de la valorisation des eaux usées épurées pour l’irrigation.

La note rappelle par ailleurs que la station d’épuration Boukhalef, inaugurée il y a six ans, est à base de boues activées avec traitement tertiaire. À terme, « elle permettra de desservir une surface supplémentaire de 150 ha ayant un besoin en eau de 3 millions de m³/an et qui comprend notamment les espaces verts se situant au niveau du complément de la RN1, la RN2, la rocade maritime, la corniche, boulevard Al Qods, Moulay Rachid, Ziaten ».

A lire : Tanger réclame une troisième station de dessalement des eaux usées

Fort de son expérience, la filiale de Veolia Maroc s’engage pour le nouveau projet, dans la gestion, l’exploitation et la maintenance des installations d’adduction et de distribution de l’eau épurée avant compteur. Il s’agit d’assurer le suivi qualitatif des eaux destinées à l’arrosage des espaces verts aux points de livraison des eaux usées épurées, selon les normes de réutilisation en vigueur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Environnement - Amendis - Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc analyse les eaux usées

Les autorités marocaines continuent de multiplier les actions en vue de réduire considérablement les cas de contamination au coronavirus. Désormais, il sera procédé aux...

Tanger réclame une troisième station de dessalement des eaux usées

L’Observatoire pour la protection de l’environnement et des monuments historiques de Tanger et plusieurs associations de la société civile de la ville, ont lancé une pétition...

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe...

Tanger se dote cinq nouveaux parkings

La ville de Tanger dispose désormais de 5 parkings en vue de décongestionner le trafic sur ses axes routiers.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.