La Banque mondiale aide Casablanca pour mettre en place plus d’espaces verts

8 mai 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour donner un nouveau visage à la ville de Casablanca à travers son plan de développement 2016-2020, la mairie a sollicité de la Banque mondiale un emprunt d’environ deux milliards de dirhams. Cette dernière vient de libérer 54 millions de dirhams dont 24 millions de dirhams seront dédiés à la lutte contre la désertification.

Les 24 millions de dirhams seront utilisés pour l’aménagement des espaces verts, la réhabilitation ou la création des fontaines de même que des parcs dans plusieurs zones de la ville, fait savoir Assabah, précisant qu’au total, douze projets sont concernés par le plan de développement 2016-2020 pour un budget de 1,29 milliard de dirhams et devraient être normalement exécutés entre 2018 et 2020. Il s’agit notamment du réaménagement des parcs de proximité surtout les espaces verts proches des mosquées, pour un budget de 139 millions de dirhams, les parcs et les entrées principales de la ville pour 30 milliards de dirhams et l’initiative « un Arbre par foyer » pour 150 millions de dirhams.

Toutefois, jusque-là, les projets restent inachevés en grande partie, en raison du manque des recettes et surtout de la crise qui touche la ville, explique le journal. Ainsi, à l’échéance de leur mandat, les responsables courent dans tous les sens pour sauver la face. Des projets s’inscrivant dans le cadre des conventions signées entre la mairie et la société de développement local (SDL) « Casablanca environnement » ont été lancés. Ce crédit de la Banque mondiale vient de donner le top pour les appels d’offres.

Sujets associés : Casablanca - Banque mondiale - Nature - Environnement

Aller plus loin

Maroc : plantation de plusieurs milliers de hectares

La direction générale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Nord-Est (DGEFLCD) a procédé au lancement de la campagne de plantation forestière 2019-2020....

Maroc : alerte sur la disparition des oasis

Dans les régions arides du Sud-est du Maroc, les oasis, autrefois verdoyantes, sont menacées de disparition avec l’avancée du désert.

Plan de reboisement au Maroc : 600 000 hectares en 10 ans

Les professionnels du secteur forestier se sont réunis pour un 3ᵉ round dans le cadre de la stratégie «  Forêts du Maroc 2020-2030  ». Le but est «  de s’enquérir de l’état...

Casablanca, aux bons soins de ses parcs

Méconnaissables, jusqu’il y a peu, la Ligue arabe, place Mohammed V et Rachidi, promenade de la mosquée Hassan II, corniche recouvrent depuis peu leur prestige d’espaces de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

La Banque mondiale alerte sur le risque de « stress hydrique » et de sécheresse au Maroc

Le Maroc est menacé par le « stress hydrique », des déficits pluviométriques réguliers et la sécheresse, a alerté la Banque mondiale qui souligne que ces facteurs auront « à long terme » un impact « grave » sur l’économie du royaume.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Le Maroc envahi par les chiens interdits

Alors que la loi relative à « la prévention et la protection des personnes contre les dangers des chiens », interdit la possession, la domestication, l’achat, la vente et l’élevage de chiens classés comme dangereux, nombreux sont les jeunes qui...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Une boule de feu repérée au-dessus du Maroc

Le ciel marocain a été illuminé dans la nuit du 5 septembre par une boule de feu provoquée par la chute d’une météorite.

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.