Recherche

Fincantieri en négociations avec le Maroc, Naval Group se sent menacé

© Copyright : DR

21 juillet 2021 - 12h20 - Economie - Par: S.A

L’Italien Fincantieri discute avec le Maroc qui souhaite acquérir deux frégates multi-missions. Ces discussions sont vues comme une menace par l’industriel français Naval Group.

« Fincantieri, à nouveau appuyé par la Caisse des dépôts italienne (Cassa depositi e prestiti détenue à 80 % par l’État italien), discute avec le Maroc la vente de deux FREMM de lutte anti-sous-marine », fait savoir La Tribune. Si les négociations venaient à se conclure, Naval Group perdrait un gros marché. L’industriel français se sent déjà menacé après l’annonce des négociations entre le Maroc et l’Italien Fincantieri. Il envisagerait d’envoyer une délégation au royaume à partir de la semaine prochaine pour en savoir plus sur les discussions en cours entre les deux parties.

À lire : Le Maroc veut acheter deux frégates italiennes

En 2007, le Maroc avait commandé une frégate multi-missions auprès de Naval Group. L’ambition de la marine royale, c’est d’acquérir deux patrouilleurs océaniques français appelés OPV (Offshore Patrol Vessen) de 90 mètres. Deux constructeurs CMN et Kership se battent d’ailleurs pour décrocher ce marché.

Mots clés: France , Italie , Acquisition

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact